Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Port d'armes Etats-Unis

La libre Amérique est sous la bénédiction divine, puisque ses présidents jurent sur la Bible qu'ils seront toujours blancs comme neige lorsqu'ils seront en fonction. Et sur le dollar figurent une allégeance à Dieu. C'est dire que, aux USA, on pourrait reconnaître l'un des préceptes de Jésus: "aimez-vous les uns, les autres."

Sauf que, votre honneur, les USA s'en battent la chandelle (pour être poli) dans les affaires du monde et que dans leur Constitution, on peut se balader armé d'un colt.

 

De ce fait, de plus en plus, on fusille à bout portant dans les établissements scolaires. Oui, c'est mieux, parce qu'il faut avoir 21 balais pour pourvoir détenir une arme vendue en vente libre, afin soi-disant de se défendre.


Hier, une vingtaine de gosses sont abattus de sang-froid dans une école primaire et le président Obama (prix nobel de la Paix) y est allé de sa petite larme à la télé.

Mais le lobby pro-arme de ne pas désarmer pour autant devant cette affreuse tuerie. Il faudrait utiliser le port d'armes dans les écoles, explique Rob Harris, l'un de ses caïds: "Ce type de tragédies est difficile à accepter, mais si une seule personne – un professeur ou un parent – pouvait légalement porter une arme, cela aurait pu limiter la pagaille".

Un autre affirme dans le Huffington post  qu'être armé c'est "une chance de combattre le mal dans ce monde, que la tragédie aurait pu être évité" car "les citoyens armés se défendent tout le temps, dans de nombreux contextes différents".


Je voulais faire un commentaire. Mais comme les voies du Seigneur et le dollar sont impénétrables dans ce pays...

Commenter cet article

caroleone 15/12/2012 20:46

Bonsoir Roger,

C'est tout simplement abominable et où l'on voit bien que les lobbies et la manipulation des consciences passent bien avant la sécurité de la population. Penses-tu, avec de telles boucheries, les
états se sentent renforcés dans leur politique sécuritaire. C'est le chien qui se mord la queue pour nous autres qui sommes pour la paix.
Moi je leur mordrais bien autre chose aux maîtres du monde mais c'est trop mou (oups)

Amitiés d'une caroleone en révolte