Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Si le groupe des députés GDR est vénère contre le Ps, EELV danse le menuet avec lui sans le moindre contre-temps. Tellement en si parfaite osmose, que Rue89 blague la performance, à ce sujet, sur France Inter, de Jean-Vincent Placé, boss des sénateurs écolos et nom moins boss-adjoint de Eelv:

 

Promis, tout va très bien

  Ce jeudi sur France Inter, le sénateur vert Jean-Vincent Placé a offert une analyse résolument inverse : entre Europe Ecologie - Les Verts et les socialistes, promis, tout va très bien. Et ce, malgré les évidences.

  Les écologistes n’auraient donc rien à dire, ou presque, sur l'éviction de Nicole Bricq, ministre de l’Ecologie pendant un petit mois, après son refus d’accorder des permis de forage au pétrolier Shell au large de la Guyane.

  C’est « un signal plutôt négatif », admet Jean-Vincent Placé. Mais encore ?

« Ah, mais je ne suis pas un commentateur de la vie politique [...]. »

« Des bisbilles très secondaires »

  On l’avait pourtant connu plus bavard et offensif , avant la présidentielle, l’entrée des écologistes au gouvernement et la constitution de leur groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

  A l’Assemblée, justement, les écologistes ont dû se soumettre aux socialistes : ils n’ont finalement pas obtenu la présidence de la commission du Développement durable, et devront se consoler avec celle de la commission des Affaires européennes. Et alors ?

« On pourrait parler du sommet européen qui vient, on pourrait parler du discours de politique générale du Premier ministre, mais si vous voulez absolument parler de bisbilles qui à mon avis sont très secondaires... »

  Tellement « secondaires » qu’en signe de protestation, les députés EELV avaient choisi de voter blanc lors de l’élection du socialiste Claude Bartolone à la présidence de l’Assemblée...

 

  Ce qui fait titrer Rue89 ainsi: Comment les Verts redécouvrent l'art de la langue de bois

 

  Note de ma pomme: Allez, un petit Shell pour la route!

Manifestation-anti-Shell-Durban-Afrique-du-sud

Commenter cet article