Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

« Coopérateurs, reprenez le pouvoir », dit le Modef, (mouvement de défense des exploitations familiales) en réaction à l'affaire sur la viande hachée de cheval qui éclabousse Spanghero, une filiale du groupe coopératif Lur Berri.

« Le Modef appelle les 5.000 adhérents coopérateurs de Lur Berri, ses filiales et ses partenaires directs à reprendre en main leur outil coopératif en exigeant la tenue d’assemblées générales extraordinaires ».

Pour le syndicat, « les responsabilités des présidents, vice-présidents et directeur de Lur Berri et Spanghero sont engagées. La démission de ces hauts dirigeants serait un signe fort, une volonté de remettre le groupe sur les rails et de revenir aux fondamentaux de la coopération. »

 

« Au-delà de la coopérative Lur Berri, le Modef appelle l’ensemble des agriculteurs coopérateurs à tirer les enseignements de la stratégie, la gestion et la gouvernance des coopératives. »

« Chaque coopérateur, adhérent devrait être fier de son outil coopératif et serait en droit d’attendre une vraie plus-value en termes d’image, de qualité, de sécurité, d’attachement et de vie des territoires, or aujourd’hui, l’affaire Lur Berri démontre le contraire. »

 

D'autre part, le MODEF signale que Aguerre Barthélémy, le pdg, est aussi agriculteur en maïs et semence dans le 64 et, à ses temps perdu, conseiller général UMP toujours dans le 64 et suppléant du député MODEM Jean Lassale.


De plus, malgré un chiffe d'affaires de 1 milliards d'euros, Aguerre Barthélémy a fermé en octobre dernier l'abattoir de Castelnaudary avec 100 travailleurs sur le carreau. Oui, c'est mieux de faire venir de la bidoche de Roumanie que de faire bosser des travailleurs audois.


Enfin, le syndicat national de l'industrie alimentaire, dont Spanghero fut longtemps président, est toujours contre la mention de l'origine des produits alimentaires que nous mangeons. Tout comme d'ailleurs l'Union européenne. CQFD.

 

Allez, la grande bouffe:

 

Parce que

 

  • faujour-03-01

Commenter cet article