Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

    J'en conviens, comparaison n'est pas raison, avec l'envie de l'UMP de faire bosser les bénéficiaires du RSA cinq heures par semaine.

     Avant la Deuxième Guerre mondiale, le patronat français et ses soutiens politiques préférèrent Hitler au Front populaire. Aussi, ce fut naturellement qu'ils collaborèrent avec l'occupant nazi. Les malheureux requis pour le Service du Travail Obligatoire (STO), décrété par le gouvernement de Pétain dans le cadre de son alliance avec le Reich, partirent bien souvent avec les encouragements de leur employeur, tel les gratifia le directeur de l'usine de La Cellophane à Mantes-la-Ville, dans la Seine-et-Oise. Et ceux qui en revinrent furent payés là-bas avec des clopinettes ou un peu plus.

     Aujourd'hui, le patronat et ses soutiens politiques font plutôt dans la mondialisation capitaliste, un horizon plus élargi pour affamer les peuples de la planète et accroître leurs profits. Pour cela, réduire les effectifs dans les services publics est l'une de leurs priorités. Donc, remplacer à moindre coût un cantonnier, un forestier ou une aide-ménagère, c'est autant d'emplois publics en voie de suppression.

     Allez, s'il y a du boulot comme cantonnier, forestier ou aide-ménagère, pourquoi ne pas embaucher à temps plein ces fainéants qui se gavent devant leur télé à ne rien faire avec 450 euros par mois?

     Et puis, dans le cadre du désir de l'UMP, ces misérables profiteurs ne seront pas payés au minimum statutaire de la fonction territoriale, mais à 9 euros brut de l'heure, le taux horaire actuel du SMIC. Alors, toujours dans cette optique d'exploitation, faisons les calculs: 9 euros fois 5 heures par semaine fois 4 semaines/mois = 180 euros brut, soit à peu près 120 euros net. Ajoutons-les aux 450 euros du RSA, total 570 euros par mois.

     Pour ceux qui auraient du sable dans les mirettes ou la comprenette fragile, on est loin du SMIC à 1072, 07 euros net, avec lequel trop de salariés essaient de survivre dans l'un des 5 pays les plus riches de la terre.

     Aussi, quitte à fâcher, je confirme. STO: le retour.

 

Commenter cet article