Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le Mantois hier et aujourd'hui

     Hélas, ce n'est pas un poisson d'avril, ni au pire une mauvaise farce. Mais, sans vergogne aucune, d'éminentes personnalités disent comprendre le Mouvement des indignés.

     Il y a d'abord Angela Merkel, chancelière de l'état le plus fort de l'Union européenne, mais qui ne fait rien pour que notre vieux continent soit plus juste et plus solidaire. Cette dame éprouve de la "sympathie" à l'égard des indignés, elle dirigeante d'un pays dont 15% des enfants vivent dans des familles en dessous du seuil de pauvreté. En Allemagne, le nombre de travailleurs pauvres ne cesse de progresser jusqu'à rejoindre le taux des USA. Et que dire des inégalités de plus en plus criantes entre citoyens de l'ancienne RFA et ceux de l'ex RDA?

     Autre soutien, celui de Herman Von Rompuy, président en exercice de l'Union européenne, dont nul ne sait à quoi il sert, sinon d'avoir une place dorée loin de la crise. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, y va aussi de sa sympathie, lui le chantre de la liberté des marchés, de la délocalisation et qui menace les distributions alimentaires aux plus démunis. L'Union européenne de ces deux messieurs, ce sont 79 millions de pauvres, soit 16% de sa population. Sur ce total, 45 millions sont menacés de "pauvreté alimentaires, c'est à dire qu'ils peinent à prendre un repas complet en deux jours.

     La Russie, elle, s'étonne que les états concernés par le Mouvement des indignés ne soient pas en mesure de faire face à leurs obligations sociales. L'hôpital qui se fout de la charité en quelque sorte. Au pays des nouveaux milliardaires, déjà plus de 4 millions de sans abri. La production agricole dégringole, vu que le tiers des terres n'est plus cultivé, et la faim s'installe. Les prix grimpent, notamment ceux de l'alimentation de base du peuple russe: blé noir +192%; pommes de terre +110%; choux +108%.

 

     Allez, dans ce concert de sympathies envers une révolte qui gronde, il ne manque plus que la bénédiction de Saint Nicolas, de Saint Silvio ou de Saint Barack.

     Il n'empêche, dormez bien sur vos deux oreilles, vous qui ne bougez pas. Ces bonnes âmes vous aiment et vous protègent aussi, alors que vous piochez sans cesse, depuis la nuit des temps, sans jamais ne vous en apercevoir.

Commenter cet article