Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

 

Comment que cela va bien en Grèce! La police est aux trousses de Kostas Vaxenavis et agit sur ordre du procureur d'Athènes. Oui, il faut arrêter à tout prix ce dangereux malfrat. Et qui est-il ce Kostas Vaxenavis? un chef de l'extrême-droite grecque, un redoutable bandit ou les deux à la fois?


Non, il n'est que celui qui a édité "Hot Doc", ce magazine qui a publié samedi une liste de 2 049 noms, que du gratin avec des comptes en Suisse pour frauder ainsi le fisc de la mère patrie. Certains parmi ces bons patriotes ont  même obtenu des aides de l'état grec, tant qu'à faire.

Mais d'où provient cette diabolique liste qui fait rechercher un homme dénonçant la corruption dans son pays, pas celle du petit quidam, mais celle des élites d'accord avec Bruxelles, la Bce et le Fmi pour étrangler le peuple dans la rigueur absolue?

C'est Christine Lagarde, ministre de Sarkozy, qui l'avait confiée à deux éminents ministres du parti socialiste grec: celui des Finances, Giorgos Papaconstantinou et celui de la Défense, Evangelos Venizelos. Mais le gugus socialiste des finances grecques ne se rappelle plus à quel fonctionnaire il l'avait remise et, pire, il en a égaré la clé usb. Comme c'est con... Et donc, silence complet sur tous ces fraudeurs qui fraudent toujours la Grèce.

 

"Hot Doc" a tenu a publié la liste Lagarde sans indiquer les comptes, ni les sommes versées. "Mais c'est une grave atteinte à la vie privée des gens", a décidé la justice hellénique. Et de pourchasser l'éditeur du magazine. Comme du temps de la dictature des colonels que l'on croyait défunte  depuis 1974.

 

Ah, j'oubliais: la Grèce est gouvernée actuellement par une coalition droite-socialiste, le président de l'Internationale socialiste est Gorges papandréou, ex-premier ministre quand Papaconstantinou et Venizelos, précités, appartenaient à son gouvernement. Le Ps français est adhérent de l'Internationale socialiste, Ségolène Royal en est même vice-présidente.

Vous croyez qu'il y aura une motion pour défendre la démocratie en Grèce au congrès socialiste qui se tient actuellement à Toulouse?

 

 

 

Commenter cet article