Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     C'est la dernière trouvaille, qui pue, du parti de Nicolas Sarkozy pour ratisser les voix FN. Sans doute, cette initiative nauséabonde s'adresserait plus particulièrement aux jeunes Français de 18 ans qui ne seraient pas d'origine trop gauloise. Comme si né sur le sol français, il faudrait prouver plus encore son attachement à la patrie.

 

     Leçon d'histoire: Lorsque la Patrie fut en danger en 1792, ce fut contre l'Europe des monarchies coalisées et la noblesse française émigrée, la caste des privilégiés à cette époque. Lors de la guerre 1914-1918, nombre d'étrangers, des humbles, s'engagèrent dans l'Armée française. Durant l'occupation nazie et le régime de Vichy (auquel on devait prêter allégeance par la personne de son Maréchal), nombre d'étrangers, encore, combattirent dans la Résistance. Le groupe Manouchian (celui de l'Affiche rouge), comme les maquisards républicains espagnols, en sont deux héroïques exemples. Tous des humbles ceux-là aussi.

     Par contre, à la Libération, recevant une délégation de patrons français, le général de Gaulle leur dit qu'il n'avait pas vu beaucoup d'entre eux à Londres. Effectivement, le patronat de France, la droite et son extrême ne furent pas particulièrement dans le camp de la liberté lors de la Deuxième Guerre mondiale..

     On a beau chanter à tue-tête la Marseillaise dans certaines assemblées, l'histoire est l'histoire.

     Et la Marseillaise, au départ Chant de guerre de l'armée du Rhin, fut entonnée par les volontaires de Marseille et de Montpellier montant à Paris pour s'engager comme soldats de la Révolution contre les monarchies absolues d'Europe et la réaction française émigrée. Ce fut ainsi, que cette Marseillaise, chantée encore par des petites gens parlant dans leur grande majorité la langue occitane, devint notre hymne national.

     Ecoutez-là dans ma page sur les Chants révolutionnaires et ouvriers et redécouvrez ces paroles. En ces temps de crise et d'injustices, elles valent mieux que tous les serments d'allégeance.

 

marseillaise001

Commenter cet article

le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com 25/09/2011 20:04


merci de mettre les pendules à l'heure, les souvenirs sont à tout le monde peut être, mais l'es responsabilités doivent à chaque souvenir être notées, pas d'amalgame de "bons sentiments" quand on
remonte dans l'histoire

votre fan danielle