Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

   Cette fiche de règle impérative à respecter par les conducteurs des sociétés privées ferroviaires, roulant sur les lignes de la SNCF, depuis que la concurrence y est libre et non faussée. En effet, un certain nombre de fautes de sécurité est commise dans les triages ou sur les voies principales par les salariés du privé.

  Attention, mon article n'est pas un attaque personnelle contre ceux-ci, soumis à l'exploitation dans leur boite pour les plus grands profits capitalistes de cette dernière. Il faut simplement savoir qu'un conducteur SNCF passe un examen (écrit, oral et conduite en ligne et dépannage sur la machine), après presque une année de formation, qu'il est soumis à une stricte visite médicale qui peut le faire descendre de machine et qu'il ne se trouve qu'à conduire un train et d'en assurer la sécurité sur les voies et à l'intérieur de son train.

  Le conducteur des sociétés privés, lui, a une formation plus que aléatoire. Voilà le pourquoi du rappel à une règle élémentaire de la sécurité ferroviaire dans un triage. De plus, outre la conduite, il accroche et décroche les wagons, assure les essais de frein, procède à des manoeuvres d'aiguillages et bien d'autres choses courantes comme le calcul du poids de son train et sa masse freinée, alors que ces multiples opérations dépendent de métiers particuliers à la SNCF.

  Mais on ne peut pas faire du fric dans un Thello (train de voyageurs assurant Paris-Venise) et faire travailler autant d'agents autour de la sécurité des voyageurs et du personnel que dans une société nationale comme la SNCF.

thello001

 

  Pour la petite histoire (mais vraiment petite alors), la faute d'orthographe de la direction de Thello: appliqué doit s'écrire appliquer ou appliquez à l'impératif... Mais peut-être que la hiérarchie dans cette boite privée a-t-elle aussi reçu une formation très aléatoire, non?

Commenter cet article