Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Madame la députée-maire PS de Rosny-sur-Seine et monsieur le maire UMP de Mantes-la-Jolie ont décidé de s'unir pour édifier un nouveau quartier en bordure de la Seine (laquelle n'a pas besoin d'une concentration supplémentaire de population pour être polluée) et entre ces deux communes, en bordure du Val-Fourée, quartier dit "sensible" pour les gens qui se cachent la vérité. Il sera un éco-quartier. Ci-dessous: Dubaï, mais sait-on jamais...

En effet, pas moins de 5 000 logements seraient construits dans un bout du Mantois particulièrement sinistré par le chômage, la précarité et le mal-être.

5 000 logements alors qu'aucun projet sérieux de créations d'emplois n'est soutenu par les deux municipalités. 5 000 logements, ce sont 15 000 habitants supplémentaires à qui il faudra fournir des infrastructures éducatives, sociales et sportives, quand Mantes-la-Jolie a appliqué une augmentation de 38% de ses impôts locaux. 5 000 logements, c'est pour le moins 10 000 véhicules supplémentaires dans une zone où la circulation s'engorge fréquemment entre Rosny-sur-Seine et Mantes-la-Jolie. Et le tarif excessif des transports urbains en commun n'en est pas l'unique cause.


Le jeudi 15 novembre 2012, les deux municipalités organisaient une réunion soi-disant de concertation sur ce projet pharaonique. Une quarantaine de personnes y était présente. Pour autant, pas question d'organiser un référendum dans les deux communes, que du blablabla et de la parlotte entre gens favorables au nouveau quartier.

D'ailleurs, le maire UMP de Mantes-la-Jolie pointant l'élu communiste de déclarer: "chacun a le droit de dire qu'il n'est pas d'accord mais que cela devient lassant si on vient dire toujours la même chose."

 

Pas de référendum sur un projet qui engagerait la ville, ses habitants et ce bout du Mantois sinistré, pour 30 ans et plus.

Les moins de 20 ans ne sauraient connaître l'histoire du Val-Fourré (8 200 logements au total, cité la plus grande d'Europe) qui devait posséder moult équipements et moult commerces pour sa population, mais qui, finalement, pour combler son déficit, s'est vu édifier à la place des barres d'HLM en veux-tu en voilà, avec la mal-vie qui va avec lorsque la désespérance s'y installe durablement.


Par contre, la municipalité UMP-Modem de Mantes-la-Jolie organise un référendum contre le déni de démocratie sur la représentation proportionnelle des communes au sein de la CAMY, la communauté des communes. Un coup je te vois, un coup je ne te vois pas, donc. Sans doute toujours au nom de la démocratie.


 

.

Commenter cet article

sorcière and co 19/11/2012 20:16

mantaise de naissance et de coeur, je frémis et je rage de voir, la mutilation de la ville ,et je densifie, et je densifie les logements pour essayer de récupérer dans une fuite en avant un peu
d'argent frais
stop, arrêtons le carnage, de plus en plus de monde avec de moins en moins de subventions pour le public, les cvs(centres de vie sociale)ont un budget dérisoire pour leurs activités, dans le centre
de mantes, les commerçants ferment leurs portes (comme par hasard l'économie s'effondre, les commerces après les entreprises)et pendant ce temps au mépris de l'avis des habitants on lance un
nouveau chantier gigantesque, les notables députée et maire gauche et droite devraient revoir leur copie, et revenir à un peu de réalité, et à un peu de sérieux

canaille le rouge 19/11/2012 12:13

C'est assez drôle. J'ai l'impression de lire la traduction au concret de ce que j'ai mis enligne il y a quelques jours à la suite des dysfonctionnements à la gare du Nord. Tu le prends par l'autre
bout, celui de la vie quotidienne et ses décideurs hors sol, mais l'arrivée est la même et nous conduit à la même conclusion.


Pour ceux qui pourrait être intéressés, c'est là
:http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-ce-n-est-pas-que-le-rer-qui-est-en-panne-mais-la-societe-et-son-systeme-de-fonctionement-112294222.html