Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Quel boucan du tonnerre de Dieu autour de notre Pucelle nationale, entre le chanoine d'honneur de Latran et Le Pen & co. Cela a dû intéresser pas mal ceux qui sont dans la mouise, à ne plus savoir à quel saint (ou sainte) se vouer pour s'en sortir. Bon, les deux prétendants à la présidence d'une république laïque n'étaient pas devant la statue de Jeanne d'Arc pour s'occuper des pauvres, ni pour y ouïr des voix célestes dans le genre comment bouter le capitalisme de France et de Navarre, ou d'ailleurs par la même occasion. Non, ils sont venus, avec leurs amis et leur fanfare, chacun de leur côté mais les pieds dans le même marigot, pour glaner des voix bien terrestres, celles que l'on met dans l'urne à l'occasion d'une élection.

 

     Une qui est partie aussi en croisade, c'est Christine Boutin, présidente du Parti démocrate-chrétien (si, ça existe). Elle va marcher sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, comme le pèlerin d'autrefois. Mais au XXIe siècle, elle compte plutôt frapper à l'huis des maires pour solliciter leur parrainage. C'est plus terre à terre, comme quoi même une fervente chrétienne ne se voue pas essentiellement à la prière pour voir exaucer ses voeux.

 

     Et puis voilà, après avoir été en pèlerinage du côté du château de Blois, puis auprès des frères de la côte à Boulogne-sur-mer, Jack Lang, lui, retourne vraiment au bercail, dans sa Lorraine natale, pour se faire élire au Palais-Bourbon. La télé m'a dit qu'il y a été accueilli à bras ouverts, au contraire du PS de Boulogne-sur-mer qui en avait vraiment soupé. Pourquoi donc ne s'était-il pas présenté avant dans sa crèche? Mais c'est peut-être Jeanne d'Arc qui lui a susurré ce nouveau destin politique à plus de 72 ans, elle qui vient, par la même occasion, de souffler ses 600 bougies.

 

    Mon Dieu, comme le temps passe vite. Mais heureusement, des grands hommes (ou des grandes femmes) sont toujours présents pour guider nos pas cahotants.

Commenter cet article