Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le Mantois hier et aujourd'hui

     Marcel Chauvin était ouvrier à Renault-Flins de 1963 à 2001. Il n'a pas eu le même déroulement de carrière que ses collègues de travail, parce qu'il fut militant de la CGT et élu du personnel.

     Le Conseil de prud'hommes vient de condamner Renault pour discrimination syndicale et à verser à son ancien ouvrier 250 000 euros de dommages et intérêts.

     A certains pantouflards ou moralistes de tous bords qui se gaussent sur la faiblesse du syndicalisme en France, voilà la vérité: la discrimination syndicale et les pressions sur les syndicalistes perdurent dans la Patrie des droits de l'homme.

 

     Pour mémoire, pourtant, les syndicats sont reconnus en France depuis 1884 et le Code du travail condamne toute discrimination syndicale. Mais forts de l'appui du gouvernement, combien de patrons ne reconnaissent pas encore les lois de la République?

Commenter cet article