Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

19roanne2.png

Christelle, Didier, Gérard, Christian et Jean-Paul sont dans l'attente de la décision de la Cour d'appel de Lyon qui interviendra le 19 novembre 2012. Ces 5 militants de la CGT, salariés du secteur public, ont été condamnés par le tribunal correctionnel à 2 000 euros d'amende avec inscription au casier judiciaire. Ils risquent donc de ce fait la révocation de la fonction publique.


Leur crime? Le 23 septembre 2010, comme partout en France, se déroule à Roanne (42) une manifestation contre la réforme sarkozyste des retraites. Des cris, des slogans et un tag sur les murs de la sous-préfecture qui vise le député Ump du coin. Une heure plus tard, les services de la ville ont fait disparaître l'inscription. Mais le sous-préfet porte plainte pour dégradation. Prévenu on ne sait par qui, le député de droite porte plainte pour outrages. Le parquet ouvre des poursuites. Et les "5" de Roanne sont condamnés. Ils décident de faire appel, ainsi que le parquet. En effet, le procureur avait requis en plus 6 mois de prison avec sursis.


Entre-temps, la sous-préfecture et le député ont retiré leur plainte. De ce fait, devant la Cour d'appel du 15 octobre, il n'y a plus de plaignant, plus de victime et pas de trouble à l'ordre public. Mais l'avocat général, qui dépend du ministère de la Justice, à savoir madame Taubira nommée à ce poste par François Hollande, maintient son acharnement.

Plusieurs courriers, notamment d'élus de toute la France, sont parvenus au ministère de la Justice. A ce jour, silence radio de madame Taubira.


Un comité de soutien aux "5" de Roanne a été crée, il est déjà fort de 8 500 personnes.

Vous pouvez le rejoindre en cliquant ici link puis sur le logo du comité de soutien.

Un meeting de solidarité sera organisé le 19 novembre. Un grand nombre de personnalités du monde politique et associatif ont déjà annoncé leur participation.

Commenter cet article