Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le magazine Le Point récidive sur la ville de Nantes et la communauté des communes de la région nantaise, dirigées par Jean-Marc Ayrault, avant qu'il soit à Matignon. Y sont révélés des PV (normalement confidentiels) sur diverses infractions, transmis par la sécurité publique de Nantes à la communauté d'agglomération nantaise, sans protéger l'anonymat des personnes.

 

Pour sa part, Rue89 publie aujourd'hui un troisième volet repris par Le point: l’embauche d’anciens des RG. Ce sont trois commissaires des RG, mis à disposition par le ministère de l’Intérieur pour occuper divers postes à Nantes :

  • Gilles Nicolas, nommé directeur de la réglementation et de la tranquillité publique à partir de 2004. Décrit comme un « proche de Jean-Marc Ayrault », l’ancien commissaire devient adjoint à la sécurité en 2008 ;
  • Didier Fillion-Nicolet, ancien directeur du renseignement intérieur en Loire-Atlantique, qui prend la succession de Gilles Nicolas en 2008 ;
  • Lionel Edmond, numéro 2 des RG à Nantes, détaché à la mairie en 2011.

Le Point met en évidence les inquiétudes de certains opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui craignent les conflits d’intérêt entre les anciennes et les nouvelles fonctions de ces ex-policiers.

« C’est une construction intellectuelle », a répondu Gilles Nicolas à l’hebdomadaire. « J’ai recruté des compétences avant tout sur des problématiques de sécurité », ajoute-t-il.


Et question sécurité, les RG en connaissent un rayon, finit Rue89.

Commenter cet article