Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Oui, pourquoi? Ne connait-on pas la position du pdg de PSA?

Arnaud Montebourg, venu faire le beau au salon de l'automobile, a annoncé une réunion entre lui, Michel Sapin ministre du chômage, la direction de PSA et les syndicats du groupe, pour le 25 octobre. Ensuite, aura lieu une autre réunion concernant le site d'Aulnay le 8 novembre. Quant à la réunion sur le site de Rennes, aucune date n'a été précisée par le chef du redressement improductif.

Oui, les patrons sont reçus plus vite par le gouvernement que les syndicats des usines qui vont licencier à tour de bras, avec cette gauche de droite à l'Elysée, non?

 

Sans rire, Arnaud Montebourg a dit que "Psa accepte de revenir la table des négociations reste une avancée. Pour nous, l'objectif, c'est de reformater, de rediscuter, le plan social. Nous voulons également engager Peugeot dans un processus de relance, de reconquête et de remontée".

Et allez, encore un coup de plan social, pour ne pas dire les choses.

 

 

Pour le délégué de la CGT d'Aulnay, Jean-Pierre Mercier, "On perd trop de temps. Il faudrait que le plan de licenciements soit bloqué, suspendu, pour qu'on puisse négocier dans des conditions sereines et apaisées". Et de mettre l'accent sur la mobilisation du rassemblement syndical prévu mardi 9 octobre devant le Salon, où un millier de manifestants sont attendus.

Oui, il n'y a que le rapport de force qui peut aboutir contre PSA et pas un énième thé pris entre "partenaires sociaux".

Commenter cet article