Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

En janvier 2013, pour le 53e mois consécutif, la courbe du nombre des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi  poursuit inexorablement sa progression en France métropolitaine en portant le nombre de chômeurs à  5 294 800, dont 4 680 200 personnes pour les catégories de A à C et 3 169 300 pour la seule catégorie A. 


La déferlante du chômage n’en est que plus effrayante avec le développement de la pauvreté: seulement 49 % des chômeurs (catégories A à E) sont indemnisés; l’ancienneté moyenne au chômage  (catégories A à C) est de près de 16 mois; la part des inscrits à Pôle emploi depuis un an ou plus atteint presque les 40 % !

Et tous les chômeurs ne sont pas inscrits à Pôle emploi. Nombre de chômeurs de très longue durée se retirent découragés du marché du travail, comme des jeunes non inscrits à la recherche d’un emploi. Sans compter les travailleurs victimes du travail à temps partiel subi: 1,3 million selon l’INSEE. Et savez-vous que 5,3 milliards d'euros de RSA, 700 millions d'euros de CMU et 378 millions d'euros d'aide à l'acquisition d'une mutuelle de santé ne sont pas versés chaque année en France.


Le philosophe français Jean Bodin écrivait en 1577: "Il n’est de richesses que d’hommes".

Dans Le Capital, en 1867, Karl Marx parlait "d'armée industrielle de réserve" pour le nombre de chômeurs.

Henri Krasucki, secrétaire général de la CGT, écrivait en 2001: "Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes, ou ce que vous voulez. Rien n'est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout simplement d'affirmer une dignité, d'affirmer la possibilité d'être considéré comme un être humain. C'est ça la réalité des choses."

Enfin la Déclaration universelle des droits de l'Homme (1948), qui devrait être le socle de notre république, dit "Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail ainsi qu'à la protection contre le chômage." Oui, cette déclaration universelle des droits de l'Homme dont Stéphane Essel fut le co-rédacteur...

Pendant ce temps, François Hollande clame à cor et à cris que le chômage va baisser en 2013. Et Sapin (du bois on fait les cercueils?) son sinistre du chômage et de la précarité, déclare que ces saintes paroles ne sont pas une "déclaration en l'air". Comment y croire une seconde, quand le palais de l'Elysée ne veut rien faire pour augmenter le pouvoir d'achat, ce qui relancerait la consommation et profiterait à l'économie. Comme il ne veut pas s'attaquer à la finance et à la fraude fiscale des riches.

Alors,  le 5 mars 2013, des actes, comme à Lille, par exemple:
Source: INSEE. AFP. Le chômage de masse en France. Yves Besançon. Médiapart 27 février 2013.

Commenter cet article