Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

Patatras, le jour même où l'Elysée lance un débat long de 6 mois sur la transition énergétique et la lutte contre la précarité du même nom, le Conseil d'état invalide la limitation à 2% des factures de gaz du 1er octobre. Oui, au nom de la concurrence libre et non faussée de l'Union européenne, la haute juridiction administrative a donné raison aux petits concurrents de GDF sur la limitation des factures. Que du bonheur pour l'ancienne compagnie de gaz nationalisée qui demandait 7% au 1er octobre et une nouvelle augmentation pour les usagers à la clé!

Et oui, il faut 6 mois pour chiffonner une loi sur la précarité énergétique qui défende les plus pauvres et une minute d'un délibéré du Conseil d'état pour faire augmenter, une fois de plus, les factures de gaz. Trouvez l'erreur!

 

Le même Conseil d'état vient de sanctionner EDF pour avoir surestimé le tarif d'acheminement du jus en France: 8,8 millions d'euros qu'EDF aurait mis en trop dans ses fouilles, soit 250 euros en moyenne à rembourser par usager.

Dans un communiqué, EDF dit ne pas être au courant (sans jeu de mot). Et les ministres concernés non plus. Mais dans 6 mois, promis, juré, si on ment on ira en enfer, on va vous sortir une loi sur la précarité énergétique et sur la transparence du coût de l'énergie.

 


Commenter cet article