Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Le capitalisme étant ce qu'il est, et pour ne pas faire de confusion avec la perte du triple A, mon agence de notation du triple zéro s'est sabordée. Pour autant, un podium sera dressé chaque semaine pour décerner une médaille de la Honte dans les catégories les plus diverses et variées. Cela débute aujourd'hui, avec les mêmes médailles. Pourquoi changer puisque l'injustice, les profits et l'égoïsme sont toujours présents dans notre vieille société?triple zéro

     - dans la catégorie "fidèle, je suis resté fidèle":

     JacK Lang, candidat PS à la députation, originaire des Vosges, dont le domicile principal est (justement) Place des Vosges à Paris et qui, pour se faire élire, va louer (peut-être la loge de concierge de la section du PS) à Saint-Dié, dans le département des Vosges.

 

     - dans la catégorie "j'y suis, j'y reste":

     Catherine Rey Quinio, ancienne collaboratrice des laboratoires Servier en charge de l'isoméride de triste mémoire et interdit depuis, chargée de la surveillance du Médiator de 1998 à 2009 au sein de l'Afssaps (faux médicament fabriqué par Servier), nommée à la direction de l'Afssaps en novembre 2011.

 

     - dans la catégorie "elle n'est pas belle la vie":

     Les 12 dirigeants de l'école Sciences Politiques qui se sont octroyés la cagnotte de 295 000 euros.

 

     - dans la catégorie "la galette n'est pas toujours pour celui qui la croque":

     La société Panavi-Vandemoortels, boulangerie industrielle, qui fournit en surgelé 80% des 30 millions de galettes engloutis chaque année en France.

 

     - dans la catégorie "je retourne ma veste toujours du bon côté":

     Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et touriste en Tunisie, qui affirmait que le dictateur tunisien n'était pas si tyrannique que ça, et qui parraine depuis une expo à l'Institut du monde arabe sur la fin de la dictature en Tunisie.

 

     - dans la catégorie "Pardonnez-leur, Seigneur, ils ne savent plus ce qu'ils ont fait":

     Les députés PS qui ont déposé un projet de loi pour taxer les transactions boursières, alors qu'ils l'avaient voté sous le gouvernement de leur pote Jospin. (Et qui n'avait pas été appliquée).

 

     - dans la catégorie "je me fiche de la loi et l'Etat aussi":

     Air France, condamnée par la Justice à requalifier en CDi 45 jeunes en CDD, depuis 2 mois et demi, qui ne le fait pas avec la bienveillance du ministre des Transports de la République française, actionnaire dans cette compagnie.

 

     - dans la catégorie "Bonjour la France et à monsieur le chef de l'immigration":

     Le fonds souverains qatari Quatar Holding, patron du PSG, actionnaire principal de Lagardère, propriétaire d'une partie des droits télé pour le foot, actionnaires de Vinci, de Veolia et de Suez, big boss de palaces à Cannes et à Paris. Pour rappel, le ministre français des étrangers a expulsé 32 922 immigrés de France, un reccord sur son objectif (sic) de 28 000. On respire pour notre économie souveraine, aucun qatari n'a pris l'avion pour dégager.

 

     - dans la catégorie "je suis le président du pouvoir d'achat"

     Nicolas Sarkozy, en transit à l'Elysée, n'augmentera pas le taux du livret A au 1er février à 2,50 ou 2,70% comme cela aurait dû se faire: le roy, c'est moi!

 

     - dans la catégorie "l'homme qui n'a rien vu venir":

     Michel Barnier, ex-ministre UMP, commissaire européen chargé des Marchés, de leur régulation et des agences de notation, s'est dit "très surpris par la dégradation du Triple A français" par Standard & Poor's.

 

     - dans la catégorie "caser ses potes avant fermeture définitive"

     Nathalie Koscuisko-Morizet, ministre de l'écologie UMP, a refourgué à l'Inspection générale de l'administration du Développement durable (n'en jetez plus, je n'ai plus d'encre dans mon stylo) des collaborateurs de son ministère, qui émargeront entre 77 954 et 103 115 euros l'an, tout cela pour produire des rapports écrits (sans doute) par des sous-fifres, eux beaucoup moins rémunérés.

Commenter cet article