Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Si vous suivez mon blog, vous savez qu'avant d'être ministre des Finances, Pierre Moscovici, député Ps du Doubs, était aussi vice-président du Cercle de l'industrie dont son président d'honneur est Maurice Lévy, pdg de Publicis. Cette organisation a des contacts avec le Medef (sans commentaire), l'Afep (presque toutes les sociétés du CAC40 avec comme boss Maurice Lévy), BusinessEurope (le titre veut tout dire) ou la Table ronde des industriels européens (sans commentaire).

  L'Afep a été créée sur une idée de Dominique Strauss-Kahn, après l'arrivée au pouvoir du socialiste François Mitterrand, le Cercle de l'Industrie par le même Strauss-Kahn et son pote Maurice Lévy. Vous suivez? Alors, quand j'entends que l'on cherche à mettre un visage sur les tenants des marchés financiers, faudrait peut-être pas chercher bien loin. Non?

 

  Bref, le Cercle de l'industrie, en plus d'avoir un vice-président Ps et un autre Ump, regroupe un certain nombre de sociétés françaises les plus importantes, Air France en particulier, dont l'ex patron était Pierre-Henri Gourgeon. Celui-ci remercié, en plus d'une indemnité de départ confortable (très confortable), perçoit 400 000 euros au titre d'une prime de non-concurrence. Oui, cette fameuse prime qui fait débat aujourd'hui entre beaucoup de faux-cul qui, hier, étaient parfaitement au courant de la chose.

  Cerise sur le gateau, voilà que Pierre Moscovici, devenu grand argentier de France, demande solennellement à son ancien ami de rembourser ladite prime.

 

  Le pauvre Pierre-Henri Gourgeon ne comprend plus rien. Voilà qu'un de ses plus chers potes se mêle à cette curée, sur lui de bonne foi. Lui qui fut aussi membre de nombre de cabinets ministériels socialistes. Cela n'existe plus la camaraderie alors?

Oui, comment, dans ce monde de brutes...

Commenter cet article