Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     dieu et les usa     Oui, Dieu sauve l'Amérique, surtout les blancs, les riches et les puissants, car pour le reste?

    Mumia Abu-Jamal, citoyen noir américain injustement condamné à mort, a donc échappé à la peine capitale. Mais revanchard, l'Etat de Pennsylvanie a commué sa sentence en emprisonnement à vie. "Des conditions pires que celles dans le couloir de la mort", révèle dans l'Humanité Johanna Fernandez, écrivain, réalisatrice et enseignante au Baruch Collège à New York.

     En effet, en mesure de rétorsion, Mumia Abu-Jamal est confiné à l'isolement dans un mitard éclairé jour et nuit. Pas de radio ni de télé et sa machine à écrire confisquée, seulement 8 feuilles de papier et 8 enveloppes timbrées par semaine: une forme de torture pour un journaliste. A cela s'ajoutent une heure de visite et un coup de téléphone de 10 mn, aussi par semaine, montre en main. Pour se déplacer hors de sa cellule, ses gardiens l'enchaînent, y compris pour se doucher. Et pas question non plus d'approcher d'autres prisonniers, puisque Mumia refuse de se laisser couper ses dreadlocks, symbole selon lui de la lutte contre le racisme.

 

     La Cour suprême des USA a jugé que sa condamnation était anticonstitutionnelle. Mais au pays qui entretient le camp de concentration de Guantanamo au mépris des lois internationales, lorsqu'on est noir et antiraciste?

     Pour autant, le comité de soutien à Mumia en appelle à la solidarité, pour être reçu par le Procureur général des USA.

   Les messages de soutien sont à adresser à l'administration pénitentiaire: John Wetzl, Secrétary Départment of Corrections, 2520 Lisbum Road, P.O. Box 598, Camp hHill, PA 17 001, USA.

     Courriel: ra-contactdoc@pa.gov

 

     Barack Obama veut faire des USA la première destination touristique au monde. Pour faire visiter sa démocratie et ses geôles?

Commenter cet article