Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Vous ne connaissez sans doute pas Pascal Lamy. Il est le directeur général de l'OMC (Organisation mondiale du commerce, tout un programme). Il est également encarté au PS depuis 1969. Mais ça ne dérange pas puisqu'un ex-patron du FMI était également au PS. Comme quoi la social-démocratie humanise le capitalisme en le gérant, tout simplement.


Le mandat de Pascal Lamy prend fin le 31 août 2013. Et au siège du PS, on ne cache pas qu'il puisse être ministrable après sa carrière internationale à l'OMC.

En attendant, il se fait le Nostradamus du parti à la rose: "La France a de bons atouts pour s'en sortir, simplement elle ne les voit pas". Et alors, ont demandé RMC et BFMtv à celui qui voit tout. Et bien, a répondu Pascal Lamy, "la solution de la croissance, c'est la compétitivité" et l'urgence "de réformes structurelles". Pile poil comme le MEDEF et la CFDT.


Ensuite, il a joué au tonton flingueur à l'égard d'Ayrault de Nantes: "Pour faire ça, il faut une perspective, il faut avoir envie de le faire". Merde, je croyais que le marmiton de l'Elysée s'employait à la faire cette politique de droite? Alors c'est vraiment Zayrault? Et sur Arnaud Montebourg de France, Pascal Lamy n'est pas plus tendre, estimant "qu'il a quelques problèmes de gps". Ou de vent, mais ce n'est que mon avis...

 

Et le mot de la fin, "Cette globalisation (qu'il conduit comme patron de l'OMC), elle a des bons côtés et des pas bons côtés. Il y a en qui s'en sortent". Pascal Lamy veut sans doute parler des patrons ou des USA. Mais comme RMC et BFMtv ne lui ont pas posé la question...


Vivement qu'il soit adoubé par François Hollande, un camarade de cette valeur, ça serait con de le mettre à la retraite à près de 66 ans.

J'oubliais, il a été nommé boss de l'OMC avec l'appui du gouvernement Raffarin et de Jacques Chirac président de la République en 2005. Il a été reconduit à ce poste à l'issue d'un vote par acclamations de ses 153 membres. Un fortiche du capitalisme international, je vous le dis. Mais à gauche. A l'aile gauche ou à l'aile droite du parti de François Hollande? Ah, je m'y perds parfois...

Mais ce dessin pour expliquer le fonctionnement de l'OMC:

 

 

Commenter cet article