Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

  Delphine Batho avait été nommée ministre déléguée auprès de la garde des sceaux, madame Taubira. Outre, qu'elle avait dû rendre son appartement social de Paris, vu les persiflages à son encontre sur ce sujet, la députée Ps des Deux-Sèvres ne faisait plus parler d'elle. Peut-être qu'elle n'avait aucun projet gouvernemental à gérer dans le domaine de la justice...

  Et bien, par un décret paru au Journal officiel, ce samedi 9 juin, elle a du taf sur la planche. "Elle est chargée de suivre l'élaboration des règles permettant d'assurer le respect des droits des victimes" . Elle "coordonne les relations avec les associations de victimes et toute autorité ou organisme oeuvrant dans ce domaine". Et encore: "Au titre de la politique d'exécution des peines et des mesures pénales", la ministre déléguée auprès de la garde des sceaux "prépare les règles relatives à l'exécution et à l'aménagement des mesures judiciaires privatives ou restrictives de liberté... En liaison avec les autres ministères concernés, elle est associée à la préparation et à la mise en œuvre de la politique de suivi des personnes placées sous main de justice, et en particulier des actions d'insertion et de prévention de la récidive et de préparation de la libération des personnes détenues". Pour finir, madame Batho se chargera "de promouvoir, avec les autres ministres intéressés, les mesures destinées à faire respecter les droits et les libertés".

 

Oui, pourquoi faire simple quand l'on peut faire compliqué. Bon, si ça peut faire aussi des chômeurs en moins avec une ministre et tout son cabinet. En effet, ça ne va pas fort l'emploi en ce moment. Mais faut faire gaffe toutefois...

 

Commenter cet article