Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pas seulement dans le gouvernement, puisque 3 de nos ministres sont soumis à l'ISF. Et si d'autres n'y sont pas, c'est grâce à Sarkozy. Lorsqu'il logeait au palais de l'Elysée, il avait réformé cet impôt sur les grandes fortunes au 1er janvier 2011, faisant passer le seuil d'entrée de 800 000 euros à 1,3 million d'euros. Cela dit, où crèchent ceux qui profitent des niches fiscales, qui ont ont les faveurs du fisc, des conseillers fiscalistes et des avocats d'affaires? Dans le fin fond de la campagne en déshérence?

 

Le Parisien.fr a publié les statistiques des lieux d'habitation des Français les plus riches. Ils logent majoritairement à Paris et dans sa banlieue ouest. Un foyer sur 10 payant l'ISF vit dans le XVIe arrondissement avec 13 427 assujettis, suivi par le XVe (5 656) et le XVIIe (5 421), talonnés par le VIIe et Neuilly-sur-Seine.


Malgré cette place, Neuilly-sur-Seine est toujours la ville qui paie le plus d'impôts (37 058euros) en moyenne. Preuve peut-être qu'un certain cabinet d'affaires turbine bien dans le coin...

 

Bref, 291 630 contribuables sont soumis à l'impôt sur les grandes fortunes en France. Les statistiques du fisc ne donnent pas la proportion entre contribuables de droite, de l'extrême-droite et socialiste (puisqu'il y en a).

 

Mais voilà la preuve que Égalité affichée au fronton de la République gagne du terrain en France.

Sans rire, il va s'en dire que tous ces richards ne vivent pas chichement. il ne risque donc pas dêtre contaminés par le virus de la lutte des classes. C'est pour cela qu'ils prônent tous la rigueur pour défendre leurs intérêts, justement de classe. CQFD.

 

 

En parlant de patrimoine, celui du ministre du Travail Michel Sapin (2,2 millions d'euros), de la promotion Voltaire de l'ENA, celle de François II et de bien d'autres à la cour de l'Elysée, ou dans sa basse-cour.


C'est Canaille le Rouge qui délivre l'info et les remarques qui vont avec: Michel Sapin est aussi exploitant agricole, en plus de 3 baraques en province et d'une chambrette de bonne à Paname. Oui, il possède, dit sa déclaration médiatisée: des"propriétés agricoles, terres, bois, bâtiments d’exploitation et maisons d’habitation à Argenton-sur-Creuse, Celon, Neuvy-SaintSépulcre et Buxières d’Aillac pour un total de 433 hectares."  

 

Et Canaille le Rouge de s'interroger: "Comme depuis des années Michel Sapin siège ostenciblement dans différents hémicyles, il n'est pas injurieux de demander s'il n'est pas devenu ministre du travail grâce à sa capacité à faire travailler ses terres par les autres ?"

 

Le blog de mon pote la Canaille:link


Commenter cet article