Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs


Jean-Marc Ayrault, premier chambellan au palais de l'Elysée, demande à tous les ministres nommés par François II de montrer patte blanche pour se faire bien voir de l'opinion publique. D'ici au 15 avril, chaque citoyen aura en possession leur patrimoine. Et celui des compagnes ou compagnons aussi?

Et puis, une autre question.

Admettons que Jérôme Cahuzac soit toujours ministre du Budget et que se soit un autre qui ait été pris les mains dans le blanchiment de fraude fiscale, quelle aurait été sa déclaration de patrimoine? Celle qu'il déclarait au trésor public ou celle qui fructifiait en Suisse et à Singapour?

 

Enfin, qu'en est-il du patrimoine des parlementaires dont la commission chargée de la transparence disait tout son mal à fonctionner? Et qu'en est-il aussi du patrimoine et du boulot du conjoint? Plus sérieusement, pourquoi ne pas publier la liste des milliers de fraudeurs français dans des banques suisses, qu'Eric Woerth, alors ministre du Budget de Sarkozy, avait montré à l'Assemblée nationale?

 

Allez, les citoyens attendent autre chose.

Comme l'augmentation du pouvoir d'achat ou la guerre contre la fraude fiscale.

Surtout, les citoyens demandent ne plus subir l'austérité prônée par des élus, des ministres, des journalistes, des économistes, des financiers et des patrons qui se côtoient mais qui ne se l'appliquent pas.


Ils n'en peuvent plus de ces régents arrogants parce que puissants, méprisants envers la France qui souffre. Ils n'en peuvent plus que les mêmes, remplis de certitudes, détruisent le droit du travail, de partir en bonne santé et à taux plein en retraite. Ils n'en peuvent plus de la liberté totale de circulation du capital et des marchandises. Ils n'en peuvent plus de cette monnaie unique qui asphyxie l'économie et affame les peuples.


Dire cela n'est pas faire du populisme. C'est être révolutionnaire et vouloir mettre à bas un système à bout de souffle et corrompu. La dictature de la finance, de la spéculation et de leurs valets doit cesser. C'est ainsi que se relèvera la France et pas autrement.

 

Commenter cet article