Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être grand chambellan à la place de Jean-Marc Ayraultport ND des Landes ou plus bas dans la cour du palais. Après François Bayrou, coucou voici Bernard Tapie.

Il a été vachement impressionné par la réception d'hier de François II dans son palais à quelque 300 patrons. Selon lui, "le président de la République a compris que les chefs d'entreprise sont le vrai moteur de l'économie".

A la question du Parisien "on parle beaucoup de remaniement ministériel. Vous accepteriez de prêter main-forte à François Hollande?", celui qui a soutenu Sarkozy à la présidentielle de 2012 a répondu:' "Et comment! Je l'ai déjà fait sous Mitterrand!"


Oui, on l'oublie, mais l'affairiste fut ministre de la Ville de François 1er. D'ailleurs, depuis cette époque, il a des potes au PS, comme Pierre Moscovici, ministre des Finances et François Lamy, ministre de la Ville, "que j'aime beaucoup".

Bon, Bernard Tapie était aussi copain avec madame Lagarde lorsqu'elle était aux Finances sous Sarkozy. Et il semblerait qu'elle lui aurait arrangé un beau coup pour palper des millions d'euros.

 

La chose la plus incroyable est que Tapie fasse des offres de service à l'Elysée, sans qu'un communiqué du PS rejette cette alliance avec la droite. A moins que ça ne soit pas incroyable du tout...

De toute façon, Bernard Tapie est prêt à prêter sa petite barcasse à François II pour ses vacances:

Ces 76 m et son équipage de 26 personnes sont immatriculés dans l'île de Man.
Figurez-vous que cette île est une dépendance de la Couronne britannique. Elle n'appartient ni à la Grande-Bretagne ni à l'UE, mais relève directement de la propriété de la reine Elisabeth II  qui agit en qualité de Seigneur de Man. Ce statut n’en fait pas un État indépendant, mais celui-ci dispose d’une large autonomie politique et économique.

Bref, c'est un paradis fiscal. Je dis ça au cas ou Cazeneuve, qui a remplacé Cahuzac à l'Elysée pour traquer la fraude fiscale, serait intéressé par l'information.

 

Commenter cet article

chaumont 30/04/2013 14:25

Et pourquoi pas Madoff à Bercy !