Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On ne peut pas à la fois être présent au conclave que tient le MEDEF durant 3 jours et s'attaquer à ces mêmes patrons qui dirigent l'industrie pétrolière et la grande distribution. Qu'en dit l'aile gauche du Ps de cette franche accointance qui se dessine entre le parti de François Hollande et le patronat. Ouvrir l'université d'été du MEDEF, après trois mois de présidence de la République d'un socialiste, de la part d'un premier ministre de "gauche", aucun estampillé pareillement n'avait osé le faire. Et bien voilà, le changement, c'est vraiment maintenant.

 

Oui, on ne peut pas faire ami-ami avec les patrons et s'attaquer à leurs profits.

UFC-Que Choisir le dit à sa façon sur la soi-disant économie que fera le consommateur à la pompe: "Le gouvernement traite le sujet comme s'il s'agissait d'un problème de taxes. Ce n'est pas le cas : en trois ans, les prix à la pompe ont progressé de 40% pour le gazole et de 43% pour l'essence, alors que l'augmentation hors taxe est de + 117 % et + 96,8 %. Cela prouve que les taxes jouent déjà le rôle d'amortisseur».


Les pétroliers cessent d'investir dans le raffinage pour organiser la rareté et faire monter les prix. Comment accroître les capacités de raffinage et les implanter en Europe, notamment en France ? Voilà une question que devrait se poser le gouvernement.

Mais pour l'heure, ce n'est pas vraiment dans son programme, si cela l'a été un jour chez François Hollande, candidat à la présidentielle..

Commenter cet article