Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Et en visio-conférence pour le prouver, s'il vous plaît. Vous n'avez pas pu rater ce grand moment d'intimité entre le boss des USA et celui de l'Elysée. C'est passé sur toutes les télés gauloises. On y a vu le chef incontesté des states, de l'Otan et du billet vert admirer le combat héroïque de notre président à nous pour une Gaule forte. Chapeau bas pour ce document audiovisuel, d'habitude ultra-secret!

 

  En vérité, c'était tout combiné par les services de la propagande de l'Elysée. C'est l'une de ses caméras qui a filmé, puis la pellicule historique a été adressée aux télés et à l'AFP.

 

  C'est le SNJ-CGT de France-Télévisions qui a dévoilé cette manigance. Le syndicat s'indigne contre "une opération de communication grotesque d'un président en mal de crédibilité et de posture internationale". Les médias, encore sous le coup de l'émotion sans doute, n'ont fait encore aucun commentaire.

  Un oubli peut-être au pays de la pensée unique qu'il faut, avant tout, préserver et diffuser.

 

  Le communiqué du SNJ-CGT de France-Télévisions:

  Les téléspectateurs du journal télévisé de 20 heures du jeudi 12 avril sur France 2 ont eu droit à une séquence de communication électorale surréaliste à dix jours du premier tour de la présidentielle.


- En milieu de journal, le présentateur commente des images tournées à l’Elysée dans la journée : on y voit Nicolas Sarkozy en visioconférence avec Barack Obama, on nous explique qu’ils s’entretiennent sur la situation en Syrie…

- Mais surtout, on y entend le président des Etats-Unis d’Amérique dire qu’il est «  tout à fait admiratif devant le combat » que mène le président français « pendant cette période électorale ». Et Nicolas Sarkozy tout sourire de répondre, davantage aux téléspectateurs de France2 qu’à Barack Obama : «  Nous allons gagner monsieur Obama… Vous et moi…
- Ensemble (rires de part et d’autre de l’Atlantique)
 » .

- Cette séquence, qui n’a pas été tournée par une équipe de France-Télévisions, - mais que France2 a cru bon de diffuser- est une opération de communication grotesque d’un président en mal de crédibilité et de posture internationale.

- L’extrait de la visioconférence est bref, une trentaine de secondes, mais nul doute qu’il fera date comme un superbe et ridicule exemple de tentative de manipulation des téléspectateurs électeurs.

- Et dire que -CSA oblige- nous sommes en période d’égalité stricte de temps d’antenne et de temps de parole entre tous les candidats !

- Et dire qu’au nom de ce principe, on a privé de débats politiques les antennes régionales de France 3, au moment où tous les candidats, et pas seulement les favoris des sondages , auraient eu accès aux écrans du service public !

- Le syndicat national des journalistes CGT dénonce l’attitude des responsables de la chaîne ayant permis ce dérapage déontologique qui pourrait fausser la sincérité du scrutin démocratique à venir.

 

Sarkozy copine Obama.jpg

Commenter cet article