Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Voilà ce qu'a déclaré Pierre Moscovici, ministre des Finances, dans Le Parisien qui l'a invité et miracle, il a tenu à en dire plus sur mon blog:

 

- Non, je ne suis pas un salopard, je ne fais qu'appliquer la rigueur en France suivant le pacte Merkozy et que mon patron, à l'Elysée, a paraphé.

 

- Non, je ne suis pas un salopard parce que je fais partie de l'Eurogroupe qui voulait taxer les comptes bancaires des petits particuliers à Chypre suite à la demande expresse de l'Allemagne.

 

- Non, je ne suis pas un salopard parce que j'ai demandé la privatisation des services publics chypriotes qui sont bénéficiaires.

 

- Non, je ne suis pas un salopard pour avoir été, avant mon maroquin de ministre, à la fois député PS et vice-président du Cercle de l'Industrie, ce lobby patronal qui a pour objet de représenter et de préserver les intérêts des trusts français à l’échelle européenne et qui regroupe des entreprises comme Rhône-Poulenc, Lafarge, Pechiney, Elf, L'Oréal, Bull, Schneider, Renault, Total... Ce cercle de l'industrie, ce n'est fait que pour dîner, tous les 2 ou 3 mois, avec les patrons des entreprises françaises et, entre deux coups de fourchettes anodins, de rencontrer aussi les commissaires européens de la concurrence libre et non faussée.

 

- Non, je ne suis pas un salopard, je bosse 17h par jour pour la France. Je n'ai même pas le temps d'aller voir au cinoche les 17 salopards, c'est dire...

 

- Les 12 salopards, monsieur le ministre. 17, c'est le nombre de ministres des finances qui viennent de faire main basse sur Chypre. Mais vous avez déjà dit que vous n'étiez pas un salopard. Dont acte.

 



 

Commenter cet article