Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

Noël

Qui ne connaît pas le fameux Noël au balcon Pâques au tison, ce que ne démontrent pas, il faut le dire, les archives météorologiques. Mais il n'empêche, pour se régaler, quelques dictons populaires toujours à ce sujet: Noël porte l'hiver dans sa besace, s'il ne l'a pas devant, il l'aura derrière, ou bien à Noël les moucherons, à Pâques les glaçons, comme vert Noël fait blanche Pâques, et encore plus imagé: quand à Noël tu prends le soleil, à Pâques tu te gèleras l'orteil...

 

Mais d'où vient le mot Noël?

Du latin natalis dies: jour de naissance. Mais nos ancêtres les Gaulois associaient noio (nouveau) et hel (soleil). Ainsi dans les langues de France, on trouve Nadal en Occitanie ou dans le Roussillon, Nouel en Normandie, Nedeleg en Bretagne ou Naoué en Lorraine. Alors gaulois ou romain Noël, ou les deux à la fois?

 

Qu'importe, pourvu que le père Noël enchante les petits et les grands...

Et une berceuse de Noël pour les tous petits... Mais pas que...


Le vent chante cette nuit,

Une chanson bien douce

Il chante pour les petits,

Écoute ce qu'il dit:

"Je vois une étoile qui descend,

C'est pour les petits enfants.

Que le bon vieux père Noël,

Sur son traîneau magique,

Pendant que tu dormiras,

Cette nuit descendras."

Doux murmure que le vent

Nous chuchote à l'oreille,

Douce est la chanson du vent

Qui berce les enfants.

 

 

Source: Fêtes de Noël et Nouvel an autour du monde. Sophie Lounguine. Editions Horay.

Commenter cet article