Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

Bombardement israélien à la lisière de la bande de Gaza, le 3 janvier.

Netanyahou nettoie la Palestine, à sa façon et du moins la bande de Gaza régentée par le Hamas dont on ne peut pas dire que du bien pour être issu des Frères musulmans, lesquels sont tout sauf démocrates et des libérateurs des peuples arabes. Le Qatar, monarchie absolue intégriste soutient aussi le Hamas.


blocus de Gaza par Israël

 

En face, l'Israël colonial de Netanyahou allié avec l'extrême-droite. A 2 mois des élections, il doit rassembler la société israélienne contre un ennemi commun: le Palestinien asphyxié par un blocus à Gaza et dépouillé de ses droits et de sa terre en Cisjordanie.

En déclenchant une foudre démesurée sur Gaza, Netanyahou fait d'une pierre deux coups: passer pour le sauveur de son peuple contre le terrorisme et poursuivre l'affaiblissement de l'Autorité palestinienne en ne traitant qu'avec le Hamas après cet énième conflit qui aura fait, une fois de plus, plus de victimes civiles que de combattants armés.

Car en fait d'éradiquer le Hamas, en bloquant de toutes parts la bande de Gaza, en détruisant les infrastructures de premières nécessites qu'elle conserve encore, en asphyxiant économiquement les gens qui y survivent, Israël ne fait que conforter les assises du mouvement intégriste.


Israël, pour perpétuer sa politique coloniale et d'apartheid, comme son déni d'un état palestinien libre, peut compter sur les USA, membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU mais faisant en sorte de ne jamais contrarier celui qu'il tient sous perfusion à coups d'armement et de dollars. Les pays occidentaux, notamment l'UE, commercent allègrement avec un état qui bafoue depuis des lustres toutes les résolutions onusiennes en sa défaveur. Quant aux pays arabes, l'idée d'une Palestine indépendante n'est nullement la priorité. A commencer par l'Arabie Saoudite, se proclamant chef politique et religieux du monde musulman, mais fidèle alliée des USA en toutes circonstances.


A coup sûr, Netanyahou va sortir vainqueur de cette énième agression contre la bande de Gaza. Et assurément aussi, le Hamas intégriste ne sera pas loin derrière.

Commenter cet article