Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Souvent, pour alimenter mes chroniques, je n'ai qu'à lire un interview dans les médias. Un que j'aime bien, c'est Arnaud Montebourg, du pain béni comme on dirait à Rome.

Il fait démarrer un "train de l'industrie et de l'innovation" qui fera étape dans 19 villes. On ne sait pas si Guillaume Pépy, le pdg de la SNCF qui saborde le rail français et vient d'être renouvelé à son poste par l'Elysée, le conduira. Arnaud Montebourg, jamais à court de gadgets à défaut d'acte, fait débuter aussi la "Semaine de l'industrie". On ne sait pas non plus si elle passera voir les PSA d'Aulnay Goodyear à Amiens, ou ailleurs.

Il vient de raconter tout ça dans le JDD. Comme je ne ferai aucun commentaire,  quelques extraits:

 

En tant que ministre du Redressement productif, vous serez sur tous les fronts. que comptez-vous faire?
Je suis à la tête d'un ministère de combat et d'unité nationale au service de la renaissance industrielle de la France. Le rapport Gallois a constitué la première étape de ce processus et donné lieu au pacte de compétitivité...

 

Après Montebourg le "Pompier" voici Montebourg le "Bâtisseur"?
Il n'y a pas deux Montebourg. Ma politique industrielle avance sur deux jambes. On m'a reproché de faire le pompier. Mais il y a nécessité à préserver l'appareil industriel et notre savoir-faire technologique. Auparavant, personne ne l'avait jamais fait. Depuis mon arrivée, nous avons sauvé 59.961 emplois sur 70.909 postes menacés...

 

Au bout de dix mois, on retient surtout les échecs...
Il est regrettable qu’on ne m’interroge que sur quelques dossiers alors que nous en suivons plus de 2000. Nous connaissons tous les jours des succès mais aussi malheureusement des échecs, des semi-échecs et des semi-victoires.

 

Comment allez-vous faire pour attirer de nouveaux investisseurs et faire revenir des entreprises qui ont délocalisé?

(...) C’est un travail de bénédictin.

 

Regrettez-vous vos saillies contre plusieurs grands dirigeants et le dommage d’image qui a pu en résulter pour la France?
Je travaille dans un esprit patriotique et considère qu’il n’y a pas d’infaillibilité actionnariale. S’agissant de PSA, l’Etat a du s’engager à hauteur de 7 milliards d’euros sur sa banque...

 

La France en fait-elle assez pour rester compétitive?
Nous avons mobilisé 20 milliards d'euros en faveur des entreprises pour qu'elles investissent et recrutent. La droite en parlait mais n'a rien fait. La gauche a pris le taureau par les cornes...


 

François Hollande veut forcer l’allure. S’il devait légiférer par ordonnance cela vous choquerait-il?
Le premier ministre a dit que cela concernerait des questions exceptionnelles. Transformer un pays en profondeur comme nous souhaitons le faire c’est d’abord un art de l’exécution. Légiférer par ordonnance peut-être utile à condition que le parlement soit d’accord.  (Le Parlement est à majorité PS, note de ma pomme).

 

 

On vous dit a la fois isolé au sein du gouvernement et très mobilisé, dans quel état d’esprit êtes-vous?
Je suis un combattant au service du made in France et de la renaissance de l’industrie. Je suis en quelque sorte à la tête d’un ministère anti-dépresseur. Ma mission est un travail de longue haleine, difficile mais passionnant.

 

Comme je n'ai pas fait de commentaire, une photo aux Emirats arabes unis:

A Abu Dhabi, lors de la visite de François Hollande aux Emirats arabes unis, le 15 janvier, l'émir de Dubai, le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, accueille Arnaud Montebourg.

Commenter cet article

sorcière and co 18/03/2013 20:15

montebourg a un travail de longue haleine, très très longue,car c'est une haleine fétide

Canaille le Rouge 18/03/2013 10:25

Convergent mais chez moi abordé par un autre versant