Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le 115 est le numéro d'urgence à appeler pour l'hébergement d'un SDF. Et c'est gravé dans le marbre de la loi, cette prise en charge doit s'opérer sans critère ethnique, religieux, de sexe ou d'âge. Une vague de froid vient de s'abattre sur la France avec des températures négatives et le 115 est donc sollicité partout dans l'hexagone.

Or, à Metz, dans la nuit de jeudi à vendredi, des Roms se sont vus refouler par le 115. La raison? Pas de disponibilités d' hébergement sauf "aux personnes de nationalité française ou en demande d'asile". Et comme les Roms, par ailleurs citoyens de l'UE comme vous et moi, ne sont ni l'un  ni l'autre, ils ont continués à se geler dehors.

"Une maladresse" d'une travailleuse sociale, a dit la préfecture de la Moselle. Oui, les subalternes ont toujours torts d'appliquer les directives édictées par leur hiérarchie.


Alors une maladresse, voire...

La Fédération nationale des structures d'accueil et de réinsertion sociale (FNARS) a enquêté dans 37 départements sur le 115 en décembre: 57% des appels n'ont pas trouvé de solutions d'hébergement.

 

Allo? Le 115? Un message pour madame Cécile Duflot: le changement, c'est maintenant ou c'est du vent? Sans jeu de mot bien entendu.

 

logement2-300x198 Jeudi-Noir dans Politique nationale

Commenter cet article