Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

mensonge

Suite aux propos de Cécile Duflot, ministre du logement, qui voulait réquisitionner les bénitiers de l'Église catholique pour héberger d'urgence des personnes, un mail circule pour dénaturer les valeurs de la CGT, la confédération en personne ou le syndicat majoritaire parmi les cheminots qui gère des propriétés de la SNCF mises à sa disposition pour les activités sociales dans le cadre de la loi.

 

"MADAME DUFLOT, VOUS QUI CHERCHEZ DES LOGEMENTS VACANTS, VOICI UNE PISTE INTERESSANTE DE LOGEMENTS VIDES QUI DEVRAIENT CONVENIR AUX SDF MÊME EXIGEANTS", débute le triste message...

 Plus loin: "Madame la ministre Duflot, comme vous je suis sensible au sort des sans abris. Comme vous, j'ai cherché des solutions pour les loger durant les dures journées d'hiver, et comme vous, j'ai trouvé une solution."


Et suit une liste de propriétés, dont le centre de formation CGT Benoît Frachon, sis à Courcelle-sur-Yvette, dans l'Essonne, baptisé "château" dans le mail dont son initiateur cache son identité. Un peu comme sous les années noires de Pétain et de l'occupation nazie de la France, on dénonçait anonymement en bon "patriote" que l'on était à cette époque.


Pour raconter un peu l'histoire du "château" de la CGT, l'Express, journal n'étant pas particulièrement pote avec la confédération, daté du 9 août 2009, parle d'une "ancienne propriété des Rothschild, puis d'un Russe blanc ayant collaboré avec les Allemands". Elle fut occupée par la Wehrmacht... "Repris le 24 août 1944 par les Francs-tireurs et partisans (FTP) pour ouvrir le passage au général Leclerc venu libérer Paris, le site a été racheté en 1947 par la CGT, qui le baptisera centre Benoît-Frachon, en référence au résistant communiste, secrétaire général de la confédération de 1945 à 1967. Comme dans un musée, son bureau trône dans une pièce, orné d'un écriteau : "Quiconque néglige sa formation se voue inéluctablement à la stagnation."

 

En vérité, le centre de formation de la CGT se trouve à Gif-sur-Yvette, accessible par la gare de Courcelle. Mais il ne faut pas trop en demander à l'Express.

JPEG - 6 ko


 

Commenter cet article

Justine 02/07/2018 23:00

Merci de vos éclaircissements. Il faudrait qu'ils soient lus de tous ceux qui ont reçu le mail manipulateur !

Canaille le Rouge 22/12/2012 18:27

Il s'agit de la reprise par son réseau d'une déclaration de la führerin du fhaine (sans doute par rancoeur devant le nombre de château confisqués pour collaboration aggravées et attribuer aux
comité d'entreprises pour en faire des colos de vacances pour les gamins à la fin de la guerre (en plus du cas de Courcelle)