Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     A écouter Laurent Wauquiez, l'un de nos chers ministres du gouvernement de notre aussi cher Nicolas Sarkozy, le cancer de notre pays serait l'assistanat, sous-entendu les pauvres.

     Je dis cher à bon escient, car effectivement les conseilleurs ne sont pas les payeurs, loin de là. De quels milieux sont-ils issus, quelles sont toutes leurs rémunérations et de combien ont-elles augmentées? Moi, j'en ai sacrément marre d'entendre ceux de la haute, le patronat et le gouvernement, désigner les faux responsables de la crise capitaliste.

     Car le vrai cancer de la société française, ce n'est pas nous.

     C'est par exemple ce cher Didier Lombard, ex-pdg de France Telecom, responsable de dizaines de suicides, qui vient d'être nommé à 69 ans (travailler plus pour gagner plus) pdg de STMicroélectronics, une entreprise du CAC 40. C'est aussi cette chère madame Lagarde, ex-avocate d'affaires, (celle qui nous dit de rouler à bicyclette pour lutter contre la flambée des prix des carburants) et contre laquelle le Procureur général près de la Cour de Cassation demande une enquête à la Cour de Justice de la République dans l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais. Ce sont ces milliards prêtés à des taux bas pour renflouer les banques coupables de la crise financière, quand on nous serine à longueur de médias qu'il n'y plus d'argent. Ce sont les autoroutes bradées à des sociétés privées par ce cher monsieur de Villepin et qui rapportaient au budget de l'Etat plus d'un milliard d'euros par an. Le cancer, c'est le blocage des salaires dans les services publics et dans le secteur public, induisant une perte substantielle du pouvoir d'achat et un manque à gagner dans les cotisations sociales. Le cancer, ce sont les richesses produites par le travail englouties par les dividendes aux actionnaires et pas seulement dans les sociétés du CAC 40 (dont les dirigeants se sont toutefois augmentés de 24%).

     Cette liste n'est malheureusement pas exhaustive, car le cancer de notre société c'est l'argent-roi pour une minorité qui se fiche des intérêts du plus grand nombre.

     Alors, changer la vie? Chiche, mais avec de vrais remèdes et pas à la sauce des marchés financiers, de la Banque Centrale Européenne et du FMI. Alors, ceux qui prétendent à la magistrature suprême de la République française, doivent apporter de vraies réponses et pas des emplâtres sur des jambes de bois qui ne changeront rien à rien.

Commenter cet article