Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Bon, me direz-vous, voilà que je persifle encore sur le nouveau locataire de l'Elysée. En effet, prendre un toubib de droite comme médecin attaché à sa personne, prouve que le président de la République est magnanime avec le camp des vaincus et pas du tout sectaire. Enfin, votre toubib personnel est-il lui pour la justice sociale et contre l'économie de marché, pourriez-vous me demander également, car effectivement, dans ce milieu-là, peu ont leur coeur penchant à l'inverse du côté où se tient habituellement un portefeuille, non?

 

  Ceci dit, c'est le Canard enchaîné de ce jour qui publie ce gag. Et selon le journal, ça fait beaucoup rire le parti de l'ancien locataire de l'Elysée. En effet, le docteur Sergio Albarello n'est pas un simple médecin de quartier. Il est lieutenant-colonel de l'armée française et donc astreint à n'avoir aucun engagement politique. Or, cet officier-médecin est un "militant pur et dur" selon le journal satirique, car il siège comme conseiller municipal Ump dans le Val-d'Oise en contradiction flagrante avec son devoir de réserve. Pire, avant le 4 mai 2012, il envoyait des textos bien politiques pour relayer le message du candidat Sarkozy, dans le genre:: "Je compte sur votre soutien. Le destin de la France est entre vos mains. Signé N. Sarkozy."


  Le leutenant-colonel Albarello, fait chevalier de la Légion d'honneur par Sarkozy, n'a pas voulu répondre aux questions du Canard enchaîné, sans doute en fonction de son devoir de réserve.

  Les nouveaux services de la présidence de la République, eux, sont "tombés de l'armoire" selon leur expression. Et ça n'a pas eu l'air de les faire beaucoup rire...

  Bon, c'est vrai, Bernard Koutchner était déjà pris... Quant au nouveau, pourvu qu'il ne fasse pas aliter François Hollande pour un oui ou pour un non...


./Photo PQR

Commenter cet article