Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Lu dans le Monde.fr, l'organisation des manifs contre le mariage pour tous est confiée à Bruno Dary, général d'armée cinq étoiles à la retraite (le plus haut grade dans l'armée de terre et de l'air). Il sait s'y faire pour faire marcher au pas, il a commandé le défilé militaire du 14 juillet à Paris. Question organisation, c'est aussi l'ancien gouverneur militaire de Paris.

 

Son frangin, François Dary, a été l'un des administrateur du Secours de France. Cette association s'adresse à ses fidèles en présentant le général comme un "grand ami"  et se mobilise contre le mariage pour tous.

Du beau monde dans Secours de France, créée en 1961 "pour venir en aide aux militants pour l'Algérie française emprisonnés et à leurs familles", c'est à dire en soutien aux fascistes de l'OAS. Aujourd'hui, Secours de France fait dans l'avenir des valeurs patriotiques et chrétiennes dont notre nation est issue".  Ainsi, ça passe par
"le soutien aux initiatives tendant à enseigner l'Evangile et la France à des jeunes de toute condition et de toute origine, ainsi qu’aux communautés qui survivent dans un environnement violemment hostile, au Proche et au Moyen-Orient".

Dès lors, on ne s'étonne pas que le boss de Secours de France soit Jean-Marie Schmitz, ancien cadre dirigeant du groupe Lafarge, catholique traditionaliste héritier de la Cité catholique, mouvement d’extrême droite «contre-révolutionnaire».

Du beau monde dans les membres d'honneur de cette association dans laquelle Jean-Marie Le Pen milita:    Jacques Isorni (avocat de Pétain);  Jean-Louis Tixier-Vignancour (figure de l'extrême droite, avocat des militants OAS); Georges Bidault (dirigeant OAS); Pierre Sergent (un des chefs de l'OAS); le Colonel Château-Jobert (ancien OAS)...

 

L'Église de France (mais pas que) est vent debout contre le mariage pour tous. Et aucun communiqué de sa part pour fustiger certains qui s'enrôlent sous sa sainte croisade.

Le sabre et le goupillon, quoi, hier comme aujourd'hui.


 

sabre1.jpg

 

Commenter cet article

caroleone 20/04/2013 21:34

Bonsoir Roger,


Quelle engeance, quelle vilaine image, j'enrage !!

Tu sais pas, tu m'as inspiré encore une prose anticléricale, chais pas comment j'vais finir à force. Je la garde pour demain à l'heure de la messe.
Ton article m'a fait penser aussi à une histoire d'Emile Pouget que j'ai éditée un jour de cafard sur mon blog, histoire de me dérider : Qu'on châtre la frocaille !!

Si tu as l'occasion, c'est réjouissant, je vais m'en remettre une couche en écoutant Ferrat.

Amitiés anti.....anti !

Caroleone

Canaille le Rouge 20/04/2013 11:02

Pour info, sauf erreur, berlue ou omission, il semble bien que le légat de la photo soit plutôt le nonce apostolique, un certain "Eugenio Maria Giuseppe Giovanni Pacelli" plus connu sous le non de
PIE numéro 12.