Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     "Mes chers enfants de Lybie, comme vous le savez, la France est comme une mère pour l'Afrique. Dernièrement encore, je recevais dans mon palais de l'Elysée, en grande pompe, monsieur Khadafi pour des contrats d'armements... Euh, mon conseiller secret aux bonnes affaires africaines me souffle que je viens de dire une connerie. Je reprends. Dernièrement donc, je recevais, toujours dans mon palais de l'Elysée, monsieur le Président du Conseil national de transition lybien, ancien ministre de la Justice de Khadafi. Et en ce temps-là, ce n'était pas rien la justice. Rappelez-vous ces maudites infirmières bulgares, condamnées à mort pour avoir inoculé le sida dans les hôpitaux de Tripoli. Mais j'arrête là, mon conseiller secret aux bonnes affaires africaines me souffle encore quelque chose.

     Bon, de toutes les manières, je suis très content d'être parmi vous. Et comme la mère qu'est la France pour l'Afrique, je vous ai apporté des présents.

     J'ai amené monsieur Total. Vous lui confiez une goutte de votre pétrole, il vous en sort un profit incommensurable. J'ai aussi avec moi une famille de maçons. Ils vont vous reconstruire la Lybie de la cave au grenier, clés en main, pour presque rien, ou si peu. Ils possèdent aussi une chaîne de télévision en France: le nec le plus ultra en matière d'informations, de jeux et de télé-réalités. Ils vous aideront en ce domaine. Par contre, je n'ai apporté que des photos de madame Bettencourt. Elle regrette de ne pas être là pour vous embrasser. Mais elle est partie fermer l'eau, le gaz et l'électricité, avant l'hiver, dans sa petite maison de campagne aux Seychelles. A moins que les juges de Bordeaux l'aient conviée expressément devant une tasse de thé. Mais qu'importe. J'ai sur moi son catalogue de produits. Consultez-le à loisir. C'est pour une oeuvre charitable en faveur d'une vieille dame dans la peine en ce moment.

     Pour le crédit, je vous donnerai l'adresse de madame Christine du FMI et de quelques banques françaises. Elles ont déjà pignons sur rue en Grèce particulièrement. C'est vous dire.

     Pour les armes, je peux vous louer à très bons prix quelques rafales et le porte-avion Charles de Gaulle une fois qu'il sera réparé.

     Voilà mes chers enfants de Lybie, je vous chéris toutes et tous.

     Ah, monsier le Président du CNT, pour la valise diplomatique, voyez cela avec mon conseiller secret aux bonnes affaires africaines. Toujours en petites coupures."

 

    NB: Ceci, bien sûr, est un conte. Il n'y a plus de roi à l'Elysée depuis Charles X et seuls des esprits médisants pourraient trouver des liens avec la réalité d'aujourd'hui. Qu'on se le dise.

Commenter cet article