Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

triple zéro

Alexandre de Juniac vient de recevoir le "prix du manager de l'année" par le Nouvel Economiste. Rien de plus normal que de célébrer un saigneur d'emplois comme l'est le pdg d'Air France de la part d'un journal partisan de la compétitivité qu'il faut dans la concurrence capitaliste libre et non faussée. D'ailleurs, avaient été aussi nominés dans la catégorie "saigneur d'emplois", Carlos Ghosn de Renault ou Georges Plassat de Carrefour.

 

Plus triste dans cette distinction est la présence à cette remise de pris de Pierre Moscovici. Pire, le grand argentier de l'Elysée socialiste s'est fendu d'un vibrant hommage à l'heureux récipiendaire.

 

Si, par aventure, des adhérents du parti à la rose me lisent, je serai heureux de savoir ce qu'ils pensent de tout ça.

 

La CGT d'Air France, quant à elle, a décerné à son pdg le 1er prix de massacre à la transformeuse.  Lire son tract en entier sur son site.

 

managerCe jeudi 20 décembre au matin en parcourant la presse, nous avons failli nous étouffer en apprenant que Mr MOSCOVICI, Ministre de l’Economie et des Finances, avait remis le prix du meilleur manager de l’année 2012, décerné par le Nouvel Economiste, au PDG d’Air France Alexandre de JUNIAC. Nous comprenons mieux aujourd’hui pourquoi nos demandes répétées de tenue rapide d’Assises du Transport Aérien français sont restées lettre morte de la part du gouvernement. Pour un ministre de « gauche », remettre le prix du meilleur manager français à Alexandre de JUNIAC, propulsé à Air France sur la demande pressante du précédent gouvernement Sarkozy, relève du gag tragi‐comique et du grand écart.

Commenter cet article