Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

benoit-xvi-et-l-homosexualite.jpeg

Pas contre les scandales de pédophilie dont le clergé catholique s'est rendu coupable, mais contre le mariage pour tous. Depuis, tous les corbeaux, que comptent l'église de Rome, sonnent le tocsin de l'alarme. Tintamarre repris en choeur par la droite française et son extrême, comme si être chrétien impliquait de voter pour l'injustice et l'infamie.

Ce samedi donc, Benoît , le seizième du nom, a présenté le seul mariage entre un homme et une femme comme «une conquête de la civilisation».

Et Radio Vatican a diffusé, en pas moins d'une trentaine de langues, la croisade de celui qui crèche à Rome, qualifiant  de "préoccupants" ceux remettant en cause un diktat de l'église romaine.

«Sinon, pourquoi ne pas également envisager une polygamie librement choisie, et bien sûr, pour ne pas discriminer, une polyandrie?», dit encore  Radio Vatican.

Vendredi, L'Osservatore Romano, avait abordé cette question en appelant l'Eglise à être «les sentinelles de la liberté religieuse» opposée au droit au mariage pour tous. Et la feuille de chou papale de demander à François Hollande un délai de réflexion et de débat «avant d'accomplir cette révolution anthropologique, dont les conséquences ne sont pas quantifiables». Pas moins.

 

Dites, votre sainteté, comment on dit "Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent" en latin?

Commenter cet article