Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

mensonge.jpg

 

     Le parti des Le Pen, comme toute formation politique démagogique, fait du mensonge son fond de commerce. Hélas, dans la société française concassée par la crise, les propos du Fn apparaissent trop souvent comme pures vérités. Et ainsi, le coupable des maux endurés au quotidien par le peuple n'est pas l'exploitation capitaliste et le profit, mais l'autre, le différent, l'étranger surtout s'il arrive de l'autre côté de la Méditerranée.

     Fin 2011, la campagne effrénée, qu'a menée Marine le Pen, sur la viande halal, s'en rapporte: propagande démesurée d'autant plus que les médias "bien pensants par esprit démocratique" lui donnèrent plusieurs fois la tribune, sans aucune espèce de contradiction.

     Le 10 novembre 2011, sur Europe 1, Marine le Pen affirme que, dans la fabrication de la viande halal, les salariés français (chrétiens pour la patronne du Fn) sont discriminés par rapport à leurs camarades musulmans. En effet, selon elle, "un personnel non musulman qui touche de la viande halal, la rend impure". Et donc impropre à être consommée par un fidèle du Coran. D'ou l'embauche de salariés exclusivement de confession musulmane dans ce type d'industrie.

     Toujours en novembre, elle participe à une commission du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, région où elle a été élue tête de liste de sa formation politique. Au sujet d'une subvention accordée à une entreprise locale pour créer 29 emplois supplémentaires, mais fabriquant du halal, elle développe: "29 emplois, très bien. Mais 29 emplois sur le fondement d'une discrimination religieuse, puisque ces emplois ne peuvent être que des emplois d'employés qui devraient être eux-mêmes musulmans (...), sous peine de rendre la viande halal impure, (...) on participe donc à une discrimination à l'embauche".

     Le 3 décembre 2011, Marine le Pen est l'invitée de BFM TV. De la même manière, elle réitère son argumentation, avec tout le verbe et la distinction que lui confère son métier d'avocate. Et si on ne la croit pas, assène la fifille à son papa-nous-voilà, je vais écrire à Monsieur le Recteur de la Grande mosquée de Paris, qui, lui, confirmera mes propos.

 

     Bien sûr, dans notre pays, aucun médias "bien pensants pour cause de démocratie" n'est allé voir du côté de la Grande mosquée de Paris. Dommage, celle-ci n'a reçu aucune missive de la part de la Chef du Fn. Et la Grande Mosquée n'a pas plus voulu ferrailler en public avec la fille de son père pour faire dire la vérité. Dommage aussi, mais les voix de Dieu, quel qu'il soit, ne sont-elles pas impénétrables? Bon, un théologien musulman expliqua à Libération que "c'est le rituel de l'abattage qui confère sa qualité halal à la viande. Pour cette raison, le sacrificateur doit être agréé par la mosquée de Paris, d'Evry ou de Lyon. Le reste n'est que de la littérature". Façon bien polie de ne pas envenimer les choses. Et le Conseil français du culte musulman délivre que "le sacrificateur doit être musulman, mais toutes les autres opérations de la chaîne, découpe, dépeçage, livraison, peuvent être effectuées par des non musulmans". Sans non plus d'attaque frontale contre Marine Le Pen.

     Seule, l'entreprise O'gout Raya, incriminée au Conseil régional du Nord-pas-de-Calais, se fend d'un communiqué: "Onze des vingt-trois salariés de mon établissement sont français au sens où Marine Le Pen peut l'entendre. Pour ma part, ils sont tous français. Il convient également de rapporter que les abattoirs qui me fournissent les viandes ont des livreurs avec des noms qu'elle approuverait certainement. Il semblerait aussi que 60% de ma clientèle présenterait des caractéristiques physiques qui laisseraient sous-entendre qu'ils ne sont pas justement de confession musulmane. Mais n'étant pas moi-même un spécialiste en classification, je ne peux ni ne veux en opérer aucune." Bien sûr, cette réponse ne dépassa pas la région Nord-Pas-de-calais. Et ni Europe 1 ni BFM TV ne s'en firent l'écho. Sans doute au nom de leur façon de gérer une info libre et non faussée.

 

     Mais le sommet n'est pas atteint dans ce bal des hypocrites et des menteurs. Connaissez vous Paul Lamoitier, vénérable homme âgé de 75 ans? Non? Moi non plus jusqu'à ce jour! Il n'est pas retraité, mais entrepreneur. Il siège aussi au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais dont il est le doyen. Sous l'étiquette Fn et Marine Le Pen en est son Chef. Et quel est son métier? Il se trouve être le premier fournisseur de volaille halal de la région.

     Comme quoi, mensonges et business forment un beau couple dans le parti plus blanc que blanc.

 

     Il est vrai aussi que vous n'entendrez jamais le Fn déblatérer sur le roi du Maroc ou sur un dictateur africain. Dans le premier cercle autour de Marine Le Pen, se trouve Frédéric Chatillon, ancien caïd du GUD fascisant et dirigeant désormais de Riwal, entreprise de communication travaillant essentiellement avec la famille Le Pen. Et ancien activiste d'un groupuscule fasciste, il est fervent supporteur du Hesbollah et le promoteur du site infosyrie.fr au profit du régime syrien.

     Comme quoi, mensonges, business et dictatures font bon ménage dans le parti des Gaulois pur jus.

     CQFD.

Commenter cet article

sorcière and co 24/01/2012 18:34

enfin voilà de l'investigation qui mène à dévoiler les mensonges du fonds de commerce de la fifille
cela devrait faire réfléchir que les le pen family ne sont pas des nouveaux en politique et qu'ils s'apparentent à tout ce qu'il y a de trouble dans le passé
mentez il en restera quelque chose
de tout coeur avec vous