Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

   Et ce sera pareil pour celui de la Corse, du Languedoc ou du pays Basque...

 

  Ouest-France rapporte une anecdote survenue lors du match de foot féminin entre la France et les Etats-Unis à Glasgow, capitale de l'Ecosse, mercredi dernier. Comme son nom l’indique, Thierry Le Sommer, père d’une joueuse de l’équipe de France de foot, est breton. Et il a voulu apporter, dans le stade écossais, un drapeau de sa région pour participer à la fête.

 

L'article de Ouest-France:

 

Glasgow, mercredi. Thierry Le Sommer et son fils ont pris place dans les tribunes du stade où l'équipe de France féminine de football affronte les Américaines, pour son premier match des JO.

Thierry est venu encourager sa fille Eugénie, attaquante des Bleues. En bon Breton (il est originaire de Plumergat près d'Auray), Thierry sort le Gwen-ha-du. Et l'agite à tour de bras, avec son fils.

Les vigiles sont intervenus

« On est fiers de notre région. En plus, ça permet à Eugénie de nous repérer dans les tribunes. » Oui mais voilà. Les vigilants vigiles des JO ont aussi repéré le manège.

« Ils m'ont obligé, très fermement, à relâcher le drapeau et à le ranger. Ils ont prévenu la police et ont tenté de me sortir manu militari du stade... Finalement, à force de palabres j'ai pu assister à la fin du match. Nous étions surveillés en permanence. »

Thierry n'en revient toujours pas : « Je me déplace dans le monde entier pour suivre les matches internationaux de ma fille et je n'ai jamais été inquiété de la sorte. »

C'est le règlement

Aux JO, seules les nations participantes ont l'autorisation d'exhiber un drapeau à leurs couleurs. Et du côté du règlement, on ne plaisante pas de ce côté-ci du Channel.

« Qu'on m'explique alors pourquoi les drapeaux écossais flottaient partout dans les tribunes ! »

 

Note de ma pomme: Oui, en Olympie, on préfère cent fois mieux les sponsors du capitalisme que la culture spécifique à toutes les régions du monde. Et le CIO ne s'est pas trouvé choqué que la famille Mittal, qui supprime des emplois et plonge dans l'agonie des régions entières, porte la flamme olympique et fasse édifier une immense tour métallique (peut-être fabriquée à Florange avant que les hauts-fourneaux soient à l'arrêt) dans l'enceinte olympique pour célébrer les JO et le sport. Allez, vive le sport...

Commenter cet article

achat drapeau 09/08/2012 11:57

C'est quand même normal. On est aux Jeux Olympiques, on représente son pays. Si toutes les régions de tous les pays s'y mettaient, ça poserait problème.