Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'un de mes amis sur Facebook s'interroge sur la pertinence de certains propos par rapport à la politique ordonnée par François II des riches et du patronat. Pour le débat entre ceux qui sont toujours à gauche:
"Je me trompe peut être, je fais peut être une mauvaise interprétation, mais je suis pas le seul, et alors il faudra lever la confusion, mieux choisir les mots d'ordre, mais j'ai l'impression qu'on est pas assez clair au Front de Gauche...

Je m'explique: je crois pas que ça serve d'exiger un changement de cap de ce gouvernement, il sait ce qu'il fait, c'est pas des imbéciles, c'est des pro capitalistes et pro troïka, ils se trompent pas, alors laissons pas croire le contraire, c'est une erreur de faire ça, c'est nous par les luttes, en préparant la riposte, en se coordonnant, en construisant nos syndicats, en mettant en avant notre programme, en ayant pas peur de la rupture avec ce gouvernement anti ouvrier, pas peur de la rupture avec ce système, pas peur de le faire tomber et de balayer la droite et le FN haine dans le mouvement, pour que nous on gouverne, là il y aura réellement changement de cap, maintenant, mais pas eux, en choisissant prétendument de changer de cap, leur cap, ils l'ont, non d'un chien, alors mettons en avant NOTRE CAP A NOUS! merci! amicalement, camarades!

Arrêtons les jérémiades envers ce gouvernement :" Hollande tu te trompe, tu vas pas sur la bonne voie, redresse ta politique, il est encore temps...change de cap"... Mais avec ce discours, on passe pour des charlatans auprès de nos collègues, auprès des autres travailleurs, désolé, moi, je peux pas dire ça! il faut qu'on montre qu'on a des tripes et qu'on va se battre contre ce gouvernement anti social et pro troïka!

Unis oui unis contre cette politique effectivement affirmer notre programme à nous oui notre cap et pas exiger mais organiser les luttes contre la politique austéritaire, exiger que les austéritaires s'en aillent, qu'ils s'en aillent tous, chiche! et dans le mouvement, on balayera l'UMP et le FN aussi."

Commenter cet article