Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

augmenter la taille du textediminuer la taille du texte
Les chômeurs seniors en fin de droits se sentent totalement abandonnés
Non, c'est une honteuse blague que je voulais faire à propos de la promotion de Jack Lang à la tête de l'Institut du monde arabe. En vérité le chômage poursuit son 20e mois de hausse, un record hélas.
Mais la nomination de Jack Lang est bien réelle. Et il a toutes les qualités pour ça, comme le dit un communiqué: "Agrégé de droit public et de sciences politiques, (il) a mené, parfois de front, une triple carrière, universitaire, culturelle et politique. Il fut notamment pendant quelque dix ans le ministre de la Culture de François Mitterrand". Il a été aussi ministre de l'éducation nationale, globe-trotter en politique, puisque membre du conseil de Paris, puis maire de Blois et aussi conseiller général et député du Loir-et-Cher, conseiller régional du Centre, député du Pas-de-Calais et conseiller régional de Nord-Pas-de-Calais. Et comme ses potes du Ps n'en ont plus voulu chez les Ch'tis, on lui a trouvé une circonscription dans les Vosges où il a pris une veste lors de la dernière législative. Et donc, il a regagné son domicile parisien, place des Vosges dans le 4e arrondissement en quête d'un emploi...

Mais il fallait renvoyer au turbin ce senior de 73 ans. Oui, à cet âge-là, messieurs-dames, vu ses qualités reconnues et ses états de service au service de la nation, on ne prend jamais sa retraite. Pour cette raison, François Hollande l'a proposé à la direction de l'Institut du monde arabe et non pour réduire le chômage des vieux travailleurs. Ni pour que Jack Lang ne se fasse de l'argent de poche. Vous l'aurez compris.

Allez,en avant la musique pour les précaires et les chômeurs, les vrais:


Commenter cet article