Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ainsi Lance Amstrong, celui que les médias et le monde politique adulaient dans toutes ses arrivées, bouquet du vainqueur à la main, tel un héros de la mythologie, est définitivement déchu en vulgaire parrain qu'il reste. Après une extrême grande lenteur malgré un rapport consternant sur du dopage organisé au sein du peloton, l'Union cycliste internationale vient de le bannir à vie.


http: www come4news com images users 6288 masques jpg Le Bal des hypocrites de la promotion TITANIC

 

Mais trois questions demeurent sans réponse.

Et le fric qu'il a glané au cours de toutes ses fausses victoires?

L'UCI osera-t-elle faire le ménage chez elle, de manière que Lance Amstrong ne soit pas l'arbre qui cache la forêt du dopage séculaire dans le monde du cyclisme?

Que dire de l'Agence mondiale antidopage dans cette affaire de "dopage le plus sophistiquée jamais révélé dans l'histoire", selon l'agence antidopage elle des USA? Ni vu, ni connu, circulez et vous pouvez reprendre vos bicyclettes?

 

Alors, demain, un cyclisme professionnel plus blanc que blanc?

 

Hier soir, sur France 2 au journal de 20h, Michel Drucker, l'un des vénérables piliers de cette chaîne publique, louait toujours son grand ami Lance. Dans la presse, Laurent Jalabert, qui a couru près de Lance Amstrong, aujourd'hui consultant sportif et sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, déclare: "Amstrong, quoiqu'il en soit, c'est un immense champion. [...] Il a fauté, il a été attrapé, il est suspendu pour ça, mais c'était quelqu'un hors norme au niveau de ses capacités". Avec ou sans dopage, docteur?

 

Oui, on n'est pas encore sorti du tunnel, car un parrain, un tricheur ne peut pas être un grand champion.


Commenter cet article