Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Laurence, c'est madame Parisot, la patronne des patrons qui ne fait pas de politique. Elle vient de déclarer (mais ça n'est pas un soutien politique): "Le bilan de Sarkozy n'est pas un boulet mais un boulot extraordinaire". Chacun appréciera.

  Rama, c'est madame Yade, vice-présidente du Parti radical dont le président est Jean-louis Borloo que l'on a  vu, bras dessus bras dessous comme deux copains en foire avec Nicolas Sarkozy, dernièrement à Valenciennes. C'est la ville où Borloo (qui n'est pas à l'Ump!) escompte se faire réélire. Rama Yade, quant à elle, n'a plus de nid à Colombes pour cause de logement fictif à ce qu'il paraît. Alors la voilà de retour à Paris, qu'elle n'avait jamais sans doute quitté, pour une autre carrière. Elle avait déclaré de ne pas aimer que l'Ump "s'en prenne aux immigrés, aux chômeurs". Bien. Mais elle vient d'annoncer qu'elle votera pour Nicolas Sarkozy. Chacun appréciera.

 

  Bref, Laurence Parisot et Rama Yade sont sur le même bateau, avec pour capitaine le locataire de l'Elysée, candidat à y devenir propriétaire. Etienne Mougeotte, dans le Figaro, juge que "Nicolas Sarkozy est donc en mesure de l'emporter." Alors, s'il le dit...

 

  Non, ce n'est pas pour l'instant le bateau de l'Ump qui coule, mais la chaloupe, dénommée la Démocratie, de Jean-Claude Gaudin dans le port de Marseille. Maire Ump de cette ville, il a interdit que le Front de gauche tienne meeting sur les plages du Prado. Mais il n'y avait personne à bord...

bateau-qui-coule.jpg

Commenter cet article