Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On en a beaucoup dit sur la scandaleuse expulsion d'une vieille dame de 94 ans de sa maison de retraite en pleines fêtes de fin d'année. Mais les médias de la pensée unique, une fois encore, ont occulté que la loi du fric gouverne notre société.

Pour cause de rentabilité, la maison de retraite la Villa Beausoleil du groupe Steva, à Chaville dans les Hauts-de-Seine, s'est carrément assise par deux fois sur la loi républicaine: aucune expulsion n'est autorisée en période hivernale et aucune procédure de ce genre ne peut être décidée sans décision de justice. Les deux fils de la vieille dame, eux, lesquels visiblement ne sont pas de simples salariés de chez Virgin, ont oublié les dispositions du Code civil obligeant tout enfant à subvenir aux besoins de ses ascendants, pour faire vite. Et dans le cas de Chaville, les impayés du loyer s'élevaient à plus d'un an d'arriérés.

 

Michèle Delaunay, ministre en charge des personnes âgées, s'est émue à juste titre de la honteuse situation qui a accablé une nonagénaire de 94 ans, en la qualifiant de "violation du droit et de la dignité humaine".

Mais parlons aussi de cette vieille loi du fric dans notre vieux monde injuste et inhumain! 124 euros journaliers, soit près de 4 000 euros mensuels, voilà ce que coûte une chambre à la Villa Beausoleil à Chaville.

En 2012, la moyenne des pensions de retraite s'élève à 1 200 euros par mois, mais ce quantum va baisser à cause des réformes successives sur la retraite et l'accès au travail de plus en plus difficile. Et dans cette crise capitaliste que nous subissons, l'érosion des solidarités familiales est aussi proportionnelle au mal-vivre de notre quotidien.

Alors, quand l'Elysée s'occupe-t-il de la prise en charge à 100% par l'Assurance maladie de la perte d'autonomie des vieilles personnes, sans créer une 5e branche dans la Sécu? Un malade du cancer est pris en charge à 100%, alors que la personne âgée victime de la maladie d'Alzheimer doit débourser entre 1 800 et 3 000 euros pour le coût de sa maison de retraite médicalisée. Globalement, quand le gouvernement réformera-t-il la soi-disant réforme des retraites mise en place par Sarkozy et contre laquelle le PS était vent-debout dans l'opposition?

 

La France, 5e pays le plus riche du monde, vit cependant dans une société inégalitaire et inhumaine. Quand s'attaque-t-on à la loi des marchés et de la spéculation?


Commenter cet article

Canaille le Rouge 08/01/2013 10:38

Autre angle que celui pris par La canaille sue ses p@ges mais oh combien pertinent.
Nous sommes au moins deux en vérité beaucoup plus), encerclons les!