Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     Ce vendredi, à Vienne, Marion Anne Perrine Le Pen, de son nom de guerre Marine, était invitée à un bal par le FPÖ, parti d'extrême-droite autrichien. Pour danser la valse, elle était aux bras de Louis Alliot, son compagnon et numéro 2 du Fn: on n'est jamais si bien accompagné que par soi-même. Et les deux principaux dirigeants du Fn sont allés dîner avec le chef du FPÖ.

     3 000 à 5 000 manifestants ont conspué cette manifestation des nazillons autrichiens, dans laquelle, chaque année, les négationnistes sont ovationnés.

     A Paris, SOS-racisme et l'UEJF (Union des étudiants juifs de France) ont organisé un bal du Vivre-ensemble, devant le QG de Le Pen fille. Celle-ci a porté plainte.

 

     Bon sang ne saurait mentir. En effet, Le Pen père a intenté force procès et la chair de sa chair poursuit dans cette voie. Quant à leur passion de la musique? Le Pen père était lui patron de la SERP, entreprise phonographique, qui commercialisa "Le IIIe reich et la révolution allemande" en 1971. Ce qui lui valut une condamnation pour "apologie de crimes de guerre".

     Le bâtiment qui accueille le bal de Vienne donne sur la Heldenplatz, là où en 1938, Hitler prononça l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche à l'Allemagne. Peut-être aussi tout un programme?

 

      Nb: rien pour illustrer cette partie de tourisme en Autriche. A chacun d'en imaginer une.

Commenter cet article