Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

  Elle est incontestable: le Ps et ses satellites obtiennent la majorité absolue à l'Assemblée nationale, sans leurs amis écologistes avec qui ils avaient concocté un accord de gouvernement. Désormais donc, le Ps dispose de tous les pouvoirs en France, puisqu'il avait déjà la gestion de 20 régions sur 22 et la présidence dans la majorité des exécutifs départementaux.
  Cette vague rose est due au rejet appuyé du sarkozysme, de son règne de l'argent-roi et de la perspective de vivre toujours plus mal pour le peuple. Elle est aussi la conséquence antidémocratique de la constitution de la 5e République. En effet, la représentation nationale issue du scrutin (sur le fond et sur la forme) ne respecte pas l'opinion de tous les citoyens.
  Aussi, près d'un Français sur deux s'est désintéressé des élections législatives, beaucoup considérant leur devoir accompli avec un autre monarque élu à l'Elysée. A cela, le parti à la rose ne veut rien changer, s'alignant sur les dogmes en la matière de l'Ump.
  Pour autant, le rejet de l'austérité prônée par le capitalisme, qu'il provienne de Bruxelles, du Fmi ou du pays du billet vert, est considérable en France. François Hollande va-t-il en prendre toute la mesure, lui qui dispose de tous les atouts afin d'aller vers le progrès social, économique et industriel? Je le répète, sa volonté de demander de petits sacrifices aux plus fortunés dans le 5e pays le plus riche au monde ne va pas dans le bon sens. Si la droite est bien battue, sa nocivité reprendra aussitôt de la vigueur dès la moindre déception du peuple. Et les bruns marine, avec deux portes-voix au Parlement, ne seront pas les derniers à tirer les marrons du feu.

Commenter cet article