Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le 15 décembre 2012, un postier, qui livrait des colis sur une péniche à Boulogne-Billancourt, en laisse échapper un qui tombe dans la Seine. L'homme, en tentant de le récupérer, chute à son tour dans l'eau. Les pompiers l'en ont retiré 15 minutes plus tard et transporté aux urgences de l'hôpital Georges Pompidou entre la vie et la mort. Après plusieurs jours dans le coma, le postier est décédé le 8 janvier 2013.

 

Un postier? Enfin pas tout à fait! Plutôt un salarié d'une société prestataire de la Poste, laquelle distribue les colis au nom du service public.

Voilà, du personnel ultra précarisé, payé à la quantité de colis livrés, utilisant son véhicule personnel, une bonne affaire pour la Poste et la société sous-traitante. La Poste a supprimé plus de 80 000 emplois en 10 ans. Ne cherchez pas l'erreur, il n'y en a pas. Dans notre vieille société injuste et inhumaine, tout est bon pour faire du fric.

 

En septembre, la Poste avait ouvert des négociations, suite à un rapport de Jean Kaspar (ancien leader de la CFDT) sur la situation sociale de l'entreprise. Cela s'est appelé "Qualité de vie au travail" et ça a abouti à un texte soumis à la signature des syndicats lundi.  Si la CGT et SUD n'ont pas signé, la CFDT oui. Il faut dire pourtant que la Poste promet 15 000 embauches pour 2013-2014, mais aussi 30 000 suppressions pour la même époque, soit un solde négatif de 15 000 empois. Là aussi ne cherchez pas d'erreur, il n'y en a pas.

 

 

Commenter cet article