Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

fric.jpg

Que mes camarades socialistes de terrain m'excuse, je vais en remettre une couche. Le sieur Maurice Lévy, pdg de Publicis coté au CAC 40, est ce qui se fait le mieux comme rémunération avec 22 millions d'euros tombés dans ses fouilles en 2011.

Et François Hollande, le candidat socialiste à l'Elysée, lançait du haut d'une tribune au Bourget son célèbre: "Mon seul ennemi, c'est la finance!" Et Jérome Cahuzac, son conseiller en fiscalité durant la campagne électorale, y allait sur Public Sénat de son: "Cette inégalité dans la répartition des richesses produites est du désordre et ce désordre, il faut y mette fin". Le camarade du MEDEF Maurice Lévy ne pouvait donc que se tenir à carreaux: les impôts allaient tomber sur lui plus forts que des grêlons sur la vendange.


On connaît la suite en matière de fiscalité... Mais pire, qui est l'agence chargée de la communication du gouvernement? Celle de Maurice Lévy en personne. C'est drôle, non? Et Jérome Cahuzac, devenu le combattant zélé contre la fraude fiscale que l'on connaît et accessoirement ministre du Budget, a aussi un grand communicateur pour faire passer la pilule: L'agence RSCG dont l'un des boss s'appelle Vincent Bolloré, celui qui prêta son yacht à Sarkozy pour fêter son trône à l'Elysée: Bolloré 11e fortune gauloise avec 3,610 milliards d'euros de revenus en 2012 selon Challenges. C'est re- drôle non?

 

A moins que la politique ne vaille pas plus cher que le prix d'une savonnette dans un discount. Après ça, on ne s'étonne plus qu'aucune mesure fiscale efficace ne soit prise contre le capital.

 

Et pour en savoir plus sur le fric, les Frères Jacques:

 

Commenter cet article