Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Layli, militant pacifique de la cause palestinienne, avait été convoqué devant le Tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône pour avoir déployé sur le terrain de basket opposant Châlons à Tel-Aviv le drapeau de la Palestine. Lors de cette épreuve sportive, la police locale avait été fortement renforcée par des équipes du grand Est et placée sous la direction du Mossad israélien, comme l'a relaté la presse locale.

Malgré ce déploiement de force, Layl était descendu sur le terrain. Vite rattrapé, il a reçu des brutalités et écopé d'une nuit en cellule, avant d'être convoqué le vendredi 9 novembre devant la Justice.

 

Photo tirée de

Ce vendredi, plus de 200 personnes se sont rassemblées devant le tribunal en solidarité avec Layli.

 

Layli était accusé d’interruption de match sportif en application de l’article 461-26 du code des sports. La première inculpation d’incitation à la haine raciale avait été abandonnée, car sans aucun fondement.

Le club de basket "L’élan de Chalon" ne s’est pas porté partie civile et n’avait donc aucune plainte envers le sympathisant de la cause palestinienne : seul le procureur, représentant l’état, était plaignant !

Le procureur avait requis 3000 euros d’amende. Après la plaidoirie très remarquée de son  avocate, Layli se voit condamné à 1000 euros d’amende avec sursis et interdiction temporaire de participer aux évènements sportifs.

alt

Layli remercie le soutien de tous les présents et tous ceux qui l’ont soutenu ! Voici ce qu’il a publié sur son réseau social :

"Salam aleykoum et bonjour à tous. Je tiens à remercier tout le monde du soutien. Le combat continue et ne s’arrête pas là. J’ai été condamné à une amende de 1000 euros avec sursis (c’est à dire que je ne payes pas tant que je ne commets pas de délit pendant 5 ans). Également une interdiction de tout complexe sportif pendant 6 mois. Et la confiscation de mon drapeau palestinien et mon tee-shirt."

 

Dans un communiqué, Le COLLECTIF 69 PALESTINE déclarait sa totale solidarité avec la démarche citoyenne et pacifique de Layli.

Le collectif poursuivait: "En effet, lorsque ses sportifs ou équipes sportives participent à des compétitions internationales prestigieuses, Israël bénéficie d’une reconnaissance mondiale et de l’image trompeuse d’un État qui serait « fair-play ».

Alors qu’en réalité Israël viole les résolutions de l’ONU et le droit international, développe la colonisation, applique une politique discriminatoire à l’égard du peuple palestinien, dans l’indifférence et même avec l’encouragement de la France et de l’Europe.

Ainsi l’accord commercial préférentiel ACAA entre l’Europe et Israël ne vient-il pas d’être approuvé par le parlement européen le 23 octobre ?

De même l’UEFA récompense Israël en attribuant l’organisation de l’Euro des moins de 21 ans par l’UEFA en 2013 alors que la vie et les carrières de nombreux sportifs palestiniens talentueux sont empêchés ; Mahmoud Sarsak en est le meilleur exemple !

Il est donc tout à leur honneur que des personnes se dressent contre cette discrimination pour rappeler citoyens et élus à leur devoir !"

 

 

Commenter cet article

Caroleone 10/11/2012 17:36

Oups, je n'avais pas lu que c'était avec sursis, ça n'empêche que comparé aux délits de ceux d'en face, c'est tout simplement très injuste !!
Amitiés

caroleone

Caroleone 10/11/2012 17:30

C'est lourd comme amende, j'espère que la solidarité va s'activer, en tout cas je te remercie de nous donner des nouvelles, je reprends ton article pour mes lecteurs, merci encore.
Amitiés

caroleone